30 septembre 2016

La révolte des médecins

Depuis le 1er avril 2016 Ouistreham, ville paisible où il faisait si bon vivre, vit des jours difficiles depuis le vote des stationnements payants par M. Bail et ses 22 complices. La colère ne cesse de croître chez les habitants verbalisés à tout va quand ils parviennent encore à se garer ! Mais cette colère bien légitime tourne à la révolte chez les médecins et les professions paramédicales très inquiets pour leurs patients et leurs conditions de travail.


La colère des médecins ...


Un médecin généraliste dont le cabinet est situé près de la place Alfred Thomas voit depuis six mois sa clientèle dans l'impossibilité de pouvoir stationner facilement à proximité de son cabinet pour venir en consultation. Les places devant le cabinet sont en permanence occupées par des voitures de riverains, des camping-cars depuis la belle saison fuyant le stationnement payant 24 h / 24.


Conséquence directe de ce casse-tête pour les patients handicapés où ayant du mal à ce déplacer ? Eh bien ils font venir leur médecin à domicile ! Visite facturée dix euros de plus et qui va totalement à l'encontre de la politique d'économie de la Sécurité Sociale. Ce praticien est tout autant révolté que chagriné de la colère de sa patientèle opposée à ce stationnement payant. Ce stationnement  payant se retourne aussi contre lui quand il cherche une place pour se rendre en urgence au chevet de ses malades avec le risque de se faire verbaliser.

Autre incident notable, des médecins appelés en consultation aux Amphitrites, immeuble situé place Alfred Thomas, ont eu la désagréable surprise d'être dans l'obligation de payer le parking pour pouvoir en sortir puisqu'il est payant 24 h / 24 ! Est ce normal que les professions de santé paient le parking pour venir aider des malades ? Pourquoi Romain Bail  n'a t-il pas envisagé ces cas avec Indigo ? Indifférence ? Incompétence ?

... et des radiologues ...

Autre colère tout aussi légitime, celle des radiologues du centre de radiologie et d'échographie situé boulevard Boivin Champeaux. Qui n'est jamais venu passer une radio ou une échographie dans ce centre très fréquenté ? Depuis des années, les patients se garaient dans la rue même du cabinet et dans la rue des Dunes longeant la gare maritime sans qu'il n'y ait de problèmes notables.


Le cabinet de radiologie

Mais voilà la politique Bail et la logique à la mode de M. Hitier sont passées par là, et il a été décidé que quatre places suffisaient pour ce cabinet  …. En conséquence, les patients handicapés ou se déplaçant difficilement se garent au plus près du cabinet où ils se voient littéralement épiés par la police municipale qui, sans aucune empathie, dégaine du PV plus vite que des cow-boys, leur revolver!



Le Cabinet en est réduit à avertir les patients véritablement rackettés.


La résidence de retraite et de convalescence Korian Thalatta, située aussi boulevard Boivin Champeaux, connait également le même casse-tête de stationnement. Aux visiteurs venant voir les résidents et convalescents et qui ont le plus grand mal à se garer, s'ajoutent les 55 personnes travaillant quotidiennement dans ce centre et qui n'ont plus de places de stationnement (défaut de marquage et zone bleue limitant la durée de stationnement)  et sont régulièrement verbalisées pendant leurs heures de travail.

... traités par le mépris !


Cette situation étant devenue invivable, les dirigeants des deux établissements ont demandé un rendez vous au maire en juin. Ils avaient demandé des places le long de la rue des Dunes pour une partie du personnel, qui munie d'un badge, aurait pu travailler plus sereinement. Après avoir écouté et répondu qu'il n'avait guère de solutions la réponse de la mairie ne tarda pas à arriver comme le montre le panneau ci-dessous !






Puis réalisant sans doute  le casse-tête du personnel des deux établissements,  la zone bleue passa d'une à trois heures, ce qui représente une bien maigre amélioration pour le personnel qui doit, toutes les trois heures, quitter  patients et seniors pour venir changer les fameux disques et échapper chaque jour au zèle de la police municipale. 

Les problèmes quotidiens des médecins, du personnel de santé et de leurs patients ne se sont pas arrangés cet été avec le flot des touristes. On peut se demander ce que veut Romain Bail ? La fermeture des cabinets médicaux ?

En un mot le stationnement est source de stress pour les ouistrehamais et il risque de faire fuir les estivants vers des villes comme Colleville et Hermanville ....beaucoup plus accueillantes.