03 septembre 2016

Bail et l'église...

L’Église n’a pas de modèle de société à proposer.”  
De Jean-Paul II / Le Monde de Jean-Paul II

"C'est parce que des gens n'ont pas entretenu nos églises depuis longtemps et ne les fréquentent plus que le monde judéo-chrétien de l'Europe est en train de mourir", ce sont bien les propos de Romain Bail pendant le conseil municipal dernier ! Une solide confusion des idées et un piètre historien !

Un conseil un lundi à 9h30!


Le dernier conseil municipal a été  convoqué lundi 29 août à 9h30. L'opposition a donc demandé les raisons qui ont poussé Romain Bail à mettre un conseil à cette heure matinale. Notre édile a alors répondu: "à 18h, le conseil peut être agité..."! Dans l'opposition la moitié des conseillers travaillent et peuvent donc être absents alors que dans la majorité une grande partie les conseillers municipaux sont inactifs : honorables retraités ou actifs sans activités productives... !

Lors de ce conseil soporifique, tenu dans une ambiance feutrée, Romain Bail, au bout de 2 heures a craqué... Oui, c'est comme ça avec Romain depuis le début de son mandat. Tout devrait bien se passer et puis il s'affole... il s’affole, il éructe ! Dans les services au sein de l’hôtel de ville, l'habitude est prise... "Le maire peut arriver en criant, vociférer, insulter, on a l'habitude, on fait avec..." témoigne un agent de la  mairie. L'équipe municipale le sait bien aussi et subit l'ire du maire quand il arrive perturbé. Dans l'équipe municipale on dit s'y habituer aussi... et puis, comme le dit un conseiller municipal délégué écœuré,  "il est comme ça, on le sait, on a notre indemnité, ça compense" ! C'est vrai que sur les 22 conseillers municipaux de la majorité, 16 d'entre eux perçoivent une indemnité mensuelle... ! Une aubaine quand on sait que, sur les 22, seulement 3 élus exercent une activité professionnelle.

De plus en plus sous pression...


Bail, après 2 ans de pression, ne supporte plus les conseils municipaux, alors il craque à chaque fois. Ce fut le cas quand, débattant de la suppression du bureau de poste, le maire a évoqué.... l'église :

"Les infiltrations d'eau tout autour de l’église sont en train de faire pourrir les murs, la toiture est en train de s'enfoncer, et je ne serai pas le maire qui sera convoqué parce qu’il y aura 200 personnes qui seront dessous. Et donc, les travaux seront faits et c'est parce que c'est notre patrimoine et c'est parce que des gens n'ont pas entretenu nos églises depuis longtemps et ne les fréquentent plus que le monde judéo-chrétien de l'Europe est en train de mourir... Alors ça suffit  !  Merci !".  Un grand moment dans la démocratie locale ! 

Quelle ânerie ! Évoquer la baisse de fréquentation des offices religieux pour cause de gouttière qui fuit c'est donner à la civilisation judéo-chrétienne une signification tout à fait matérialiste qui n'est pas la sienne. Au demeurant des centaines de communes gérées par des hommes de gauche respectent le patrimoine et, de ce fait, entretiennent les églises.



L'opposition a bien essayé de le calmer sans y parvenir. Maintenant à chaque conseil, il y a un dérapage.

"je m'énerve parce que j'en ai marre d'entendre dire n'importe quoi avec des gens qui en ont rien à faire de notre église pendant des années parce qu’ils sont des "laïcards jusqu'au-boutistes" ! 

Monsieur Bail a toujours un complot à évoquer pour se tirer d'affaires ! C'est d'autant plus stupide que personne dans cette ville ne s'oppose à l'entretien de l'église Saint Samsonmonument historique symbole de Ouistreham !  




Romain Bail, en vacance de son mandat du 10 juillet au 22 août, soit six semaines,  revient et essaie de colmater les brèches de la coque du navire municipal qui prend l'eau, mais il perd ses moyens dés qu'il essaie de conduire un débat.  Triste majorité ! On se croirait à Lion sur mer ... en fin règne.