02 novembre 2014

Le défi d'Yvan


Yvan Bourgnon est un skipper connu, même si son palmarès est moins impressionnant que celui de son frère Laurent qui, lui, a gagné deux fois la "Route du Rhum". 
Le skipper suisse a tenté un défi personnel : réaliser le tour du monde en voilier non habitable, sans GPS. Ce défi unique prévoyait un parcours de 50 000 Km incluant 27 escales sur une période de 11 à 12 mois. Un bateau accompagnateur réalisait les prises de vues et les relations médias pendant les traversées. Le budget de l’aventure était de 400 000€ ! Mais Yvan Bourgon s’est échoué sur les côtes du Sri Lanka et son bateau, brisé par les rochers, fut alors détruit. Toutes les photos sont sur le site : http://ledefidyvanbourgnon.com/les-photos-du-defi/#

                                               Yvan Bourgnon, lors d’une étape en Polynésie



De retour en France, le navigateur veut finir ce tour du monde. Il veut construire un nouveau bateau pour repartir du Sri Lanka, finir son… "exploit", et rentrer en France mais en bateau, cette fois-ci… Vous me direz, c’est mieux pour un navigateur…

Doctor Romain,.... le sauveur


Lors d’une soirée mondaine, à l’occasion du salon Boat Expo, Yvan Bourgnon est venu présenter son périple et a expliqué qu’il lui fallait 50 000 € pour terminer le défi qu’il s’était fixé. Et là, Romain Bail, atteint d’un excès de confiance en lui, propose un soutien financier au projet de …50 000€

« La ville met 25 000€ et le club entreprise 25 000 ! » déclare, avec assurance, Romain Bail !!

Yvan Bourgnon finira donc son tour du monde en 28 escales en mars et ....à  Riva Bella !! L’accueil y sera-t-il aussi chaleureux qu’en Polynésie ?

Mister Bail ...et la phobie administrative


Le Petit Bédouin attendait le seul conseil municipal du dernier trimestre de 2014, prévu fin novembre, pour suivre la délibération qui aurait autorisé le Maire à signer le contrat liant la ville au skipper,  cette dépense de 25 000€ devant ensuite être votée par le conseil municipal.


Mais ce n’est plus dans les habitudes de Mister Bail ! Il décide maintenant seul de supprimer les subventions pour les classes de neige, de changer le nom de la ville et d’attribuer 25 000 € à un skipper suisse de passage…

Nos confrères de Ouest France ont publié la photo de la signature d’un contrat entre la ville et le skipper. Yvan Bourgnon est ravi d’être venu à Ouistreham ce fameux soir d’automne mais surtout ravi d’y avoir croisé sur son chemin le Maire de Ouistreham…






Il va falloir que Bobby se réveille pour trouver de l’argent pour payer les caprices de son maire. Le Petit Bédouin va maintenant enquêter pour connaitre le financement des 25 000€ complémentaires, par le club entreprise….