11 novembre 2014

Ma très chère exposition


Romain BAIL...le créatif


Romain Bail a de nouveau laissé le champ libre à sa créativité. A ce titre il a donc fait réaliser des panneaux (encore des panneaux !) affichées dans la ville.



Panneau de 2m50 par 1m20 soit 3 m²



Le coût

LPB, selon son habitude, a chiffré le coût de ces panneaux par un devis demandé auprès d'une entreprise  "Made in Caen-la-mer" spécialisée dans ce domaine. 
Résultat: "un panneau 2500 mm x 1200 mm coûte 420 € TTC ....mais sans la pose". Pour cette somme on a un panneau de type komacel 10 mm ou aluminium dibon 3mm sur lequel est contrecollé texte, logo, photo impression numérique, vinyle adhésif couleur polymère. En résumé le coût approche 140 € TTC du m² .... toujours sans la pose.

La mairie a fait réaliser 15 panneaux de ce type soit un coût total de l'ordre de 7000 € ... toujours sans pose !

L'intérêt des panneaux

LPB ne conteste absolument pas l'importance de l’événement qu'a constitué la célébration du 70 ème anniversaire du débarquement. Bien au contraire ! L'événement a eu un retentissement mondial et il se devait d'être célébré avec grandeur en mémoire de ceux qui sont morts pour nous libérer et des vétérans au courage exemplaire.






Les panneaux commémorant l'événement, aussi dispendieux soient-ils, auraient pu être un prolongement de ces cérémonies si ... Encore le mauvais esprit de LPB diront certaines et certains !!!


 

Mais enfin ... regardez la photo ci-dessus ... des motards encadrant une voiture officielle!!! En quoi sont-ils représentatifs de l'événement ! Bon sang ... mais vous déraillez!!! 

Mettez les photos des vétérans à qui nous devons tant mais... pas des motards de la Garde Républicaine ou ... les personnes attendant leur badge pour circuler dans la ville ou encore... notre maire chéri avec la famille royale de Grande Bretagne (nouveau nombrilisme !)  ...!
On vous accorde les photos du magnifique et émouvant spectacle... mais pour les autres... c'est scandaleux une telle ânerie !



Et pourquoi pas la photo du gâteau des trente ans du maire ! Au point où nous en sommes, sans trop d'effort allez au bout de l'ânerie !