23 novembre 2014

L'incroyable succès du petit bédouin...



Vous vous interrogez certainement sur le succès de LPB qui alimente beaucoup de conversations. En effet, depuis le mois d’août, il y a eu plus de 83 000 connexions au site. Chaque jour de publication plus 1 000 personnes se connectent.

Pourquoi un tel lectorat ?

La rédaction de LPB a fait les choix suivants :
- une publication régulière tous les 2 jours à 7 h. C'est un rythme qui fonctionne bien maintenant. Après plus de 1200 connexions le jour de la diffusion d'un article le deuxième jour chute à 700 ou 800 connexions ;
- chaque article est étayé ( avec enquêtes, documents, contacts...) et travaillé en comité de rédaction ;
- un réseau de lecteurs alimente le site en fournissant des documents et en réagissant parfois vivement ;
- les critiques sont analysées, étudiées et prises en compte assez souvent pour redresser le style ou le contenu (le fond et la forme) par exemple moins surnoms qu'au début, plus d'humour...
- un refus systématique de publications qui pourraient porter atteinte aux personnes, vie privée en particulier, détails physiques ou encore polémiques, antagonismes et rancœurs  personnels ... ;
- un style rédactionnel bien défini qui consiste à écrire les articles à plusieurs pour garder une unité dans le ton ; 
- l'anonymat qui nous est reproché est aussi un jeu qui pimente les choses mais surtout qui nous permet une plus grande liberté d'action ; 
- une source d'inspiration inépuisable: Romain Bail et une partie de son conseil municipal !!!

Allons-nous continuer ?


Aujourd'hui nous disons oui (même s'il est difficile parfois de mener vie et travail avec ce blog) parce que nous voulons informer les habitants sur qu'il se passe dans la ville. Nous vous avions expliqué il y a un certain temps notre but ...

- vous faire connaitre votre commune, (histoire, entreprises, événementiel parfois...),

- vous informer sur les dossiers de la cité (recrutements, finances, associations...),
- vous alerter sur d'éventuelles pratiques obscures ou ambiguës (passe-droits, autoritarisme, sectarisme,...),
- rétablir la vérité quand celle-ci est bafouée, malmenée,
- vous inciter à donner votre avis pour une démocratie participative.


Subissons nous des pressions ?



Oui nous subissons des pressions, des menaces informatiques et depuis peu judiciaires de personnes cependant extrêmement laxistes avec la loi... Si nous ne sommes pas portés par un parti, par un mouvement ou une obédience quelconque (aucun d'entre nous n'est un frustré d'un mandat électoral perdu car nous n'en avions pas ! C'est la plus stricte vérité contrairement à ce qui se dit sur certains sites) nous sommes profondément choqués par ce que nous avons vu avant puis après les élections dernières (relisez nos premiers articles) et cela ne faisant que s'aggraver nous ne sommes pas prêts à abandonner notre combat.