23 novembre 2014

vendre pour exister


La ville de Ouistreham a organisé une vente aux enchères de son patrimoine matériel usagé et obsolète le vendredi 21 novembre, à la grange aux Dîmes. Intention louable direz-vous ? Pourquoi garder dans sous-sol ou greniers, des objets en fin de vie ? Rien à redire chers lecteurs n'est-ce pas ?

Le catalogue ...

Un catalogue est édité pour cette vente faite sous le contrôle de Maitre Edeline huissier de justice à Douvres-la-Délivrande. (http://www.youblisher.com/p/1021512-liste-objets-vente-aux-encheres/). On y trouve scies, sécateurs, tronçonneuse, citerne avec dosatron (traitement), une citerne arrosage (500l) , roue tractopelle JCB, taille haie électrique, remorques, du matériel informatique et bureautique,... mais aussi un lot de tables et chaises d’école, quads... Ha ? ! Ce n'est plus utile ? Et si une classe ouvrait dans les années à venir ? N'est-ce pas un peu rapide de liquider ainsi des tables en très bon état ? Et les quads ? Inutiles ? ...LPB se dit qu'il ne connait peut-être pas bien les besoins en matériel pour le plage...Alors garde ta langue LPB ! Mais il y a aussi un micro-onde utilisé dans les colloques, rassemblements, ...prêté aux associations. Oh alors là on comprend mieux la vente à 1€ ! Un sous c'est un sou ! Même réflexion pour le réfrigérateur ! Cela fera quelques € de plus dans la mairie ! ...La mairie ne va quand même pas se mettre à aider les associations n'est-ce pas Lise ?

...et ce qui n'était pas dans le catalogue...


...Et puis il y a tout ce qui a été exposé dans la Grange aux Dimes ! 
Des médailles offertes à la ville, au maire lors de réceptions dans les jumelages ou dans le cadre de visites officielles où lorsque des navires séjournaient à Ouistreham (Marine nationale, bateaux étrangers...) comme le veut la tradition. Des cadeaux reçus par le précédent occupant de la mairie et qu'il avait laissés en toute honnêteté en partant. C'était le patrimoine de la ville ! Tout ce qui rappelle André Ledran a été vendu ! Philistins ! Et des livres ...ceux de la bibliothèque stockés à la mairie, faute de place dans les locaux, pour faire une rotation dans la présentation des ouvrages ! Eh bien ils ont été vendus ! Oui oui vendus ! Ça fait des sous vous dis-je ! On rachètera ! ...ou pas ! Peut-être ne savent-ils pas lire ? Philistins !

Romain Bail voulait vendre pour tourner la page, pour en finir avec l'ancien régime. Vendre les souvenirs de l'ancien régime, les médailles offertes à la ville, l'ancien mobilier, le bureau de l'ancien Maire, bref... il faut tout changer...


Quand la bêtise et l'amateurisme se conjuguent ...pour malmener une commune !