17 novembre 2014

Quelques mises au point pèle mêle, ou le S.A.V. de LPB

LPB collecte, rassemble, vérifie et commente des faits sur la commune en contournant de nombreux obstacles ou attaques régulières. Mais là n'est pas le problème ! Parfois nos informations ont été parcellaires car des développements ont suivi. Il est donc nécessaire de vous apporter des informations complémentaires sur certains sujets abordés.  

Une rentrée scolaire sur fond de népotisme ....  


Rappelez-vous notre article qui a fait grand bruit sur la mutation de la dite "compagne" de notre maire chéri ! On nous a accusés de mensonges ! Mais plus de 6 000 lecteurs ont relayé l'information ...qu'on se le dise !


Eh bien nous apprenons que l'affaire de passe-droit relative à la compagne (!?) du Maire de Ouistreham a été mentionnée en comité technique académique du 10/11 et figure dans le compte rendu de nombreux syndicats dont sur celui qui a évoqué le sujet. On peut y lire :

"Sur l'ineat accordé de manière préférentielle par le Calvados (1er degré), le recteur comprend la colère et l'indignation" de nos collègues. Il peut y avoir des mesures exceptionnelles pour des situations particulières. Le recteur et les IA sont soumis à de multiples pressions. Cette fois-là, il n'a pas pu s'opposer à la demande de passe-droit."

SUD Education a dénoncé le fait qu'il faille attendre le 15 novembre pour que l'administration reconnaisse enfin qu'il y a eu un passe-droit et qu'on avait traité les délégués du personnel comme des enfants en ne le leur disant pas la vérité dès la Commission Administrative Paritaire Départementale (CAPD) où la mesure a été annoncée.



Cela confirme donc de manière officielle qu'il y a bien eu passe-droit (contrairement aux allégations de M.Bail...).en vers le communiqué des représentants de SUD Education:
http://www.sudeducation61.org/2014/11/compte-rendu-du-comite-technique-academique-du-10-novembe-2014.html


La suite ? Il appartient aux enseignants de se battre contre les injustices. Nous ne sommes qu'un vecteur pour la transparence de l'information mais nous soutiendrons et relaierons leur combat.

Ma très chère exposition


Nous vous annoncions que la mairie avait fait réaliser 15 panneaux pour prolonger les festivités liées à la commémoration du 70 ème anniversaire du débarquement, soit un coût total de l'ordre de 7000 € ... sans pose !

En fait le nombre de ces panneaux a augmenté ! Une surenchère les a fait passer à 26, peut-être 27. La dépense a donc été sous-estimée et nous attendons d'arrache-pied le conseil du 24 novembre pour en connaitre le coût qui, selon nos estimations, devrait atteindre plus de 13 000€ (sans pose) !

Nous avons ironisé sur l'esthétique ou plutôt l'intérêt de certains panneaux ...mais nos lecteurs sont aussi révulsés par les panneaux, près des écoles en particulier, panneaux qui révèlent un culte de la personnalité ou un ego démesuré. 

Le défi de d'Yvan Bourgnon

Nous vous avons également parlé de Yvan POGNON Bourgnon venu quémander 50 000 € pour terminer le défi qu’il s’était fixé : terminer son tour du monde après son échouage au Sri Lanka. Rappelons nous que « La ville met 25 000€ et le club entreprise 25 000 ! » a déclaré Romain Bail tout cela pour une voile qui portera le nom de Ouistreham !

En dehors de nous, pauvres contribuables impuissants, les entrepreneurs vont donc mettre la main à la poche plus facilement apparemment que pour aider une classe de neige ! Mais ne polémiquons pas ! Néanmoins... faites attention à votre "com" Messieurs ! Elle ne donne pas envie d'y croire ! (adresses fausses, sites peu engageants, vides... dirions-nous même !)   ....