28 mars 2016

Futur musée, un projet fort peu scientifique et pas très culturel...

De la poudre aux yeux...


Romain Bail a présenté au conseil municipal du 21 mars dernier, dans les conditions que l'on sait, le projet de musée franco britannique qu'il prévoit d'inaugurer en grande pompe et en présence du prince Charles à l'occasion du 75ème anniversaire du Débarquement, le 6 juin 2019. Sans aucune consultation, ni appel public à la concurrence, notre local monarque a fait appel à un ami politique et historien en congé du Mémorial de Caen pour rédiger le projet scientifique et culturel du futur "pôle muséal"... oui musée, ça fait plouc ou passéiste, c'est bon pour le Bunker ou le musée N°4 commando... Apparemment, "musée" c'est quand il y a une collection à montrer, "pôle muséal" c'est quand on a rien à exposer ! Notre opportuniste distingué a commencé par essayer de récupérer la collection du musée n°4 commando mais les derniers "bérets verts" sont résistants, c'est bien connu et il n'a pu les rouler dans la farine. Et donc c'est parti pour un "centre d'interprétation structurant" ! Compilation de statistiques touristiques, de propos convenus sur le littoral normand, de curiosités orthographiques et d'approximations et surtout hommage flagorneur à celui qui a signé le bon de commande (8 000 quand même... pour un document médiocre), la synthèse du " projet scientifique et culturel" ne consacre qu'une maigre page, quelques lignes en fait, au contenu même du futur équipement. Pas de quoi mettre le feu aux poudres... On sent qu'il y a encore du boulot et qu'on a tiré à la ligne ! Mais qu'à cela ne tienne,  cela permet à Romain Bail de prendre parfois la "poudre d'escampette" aux frais des Ouistrehamais pour vendre son fumeux projet à nos voisins britanniques et de se répandre dans la presse pour une communication au service de sa seule image comme il vient de le faire récemment !



L'emplacement du futur "espace muséal"
(photo Ouest France)

... pour quatorze millions d'euros !


L'emplacement choisi est pour le moment occupé par le centre équestre et le boulodrome qu'il va falloir déplacer... Pour quelques centaines de milliers d'€ dont la ville n'a pas le premier puisque les possibilités d'investissement de la commune ont fondu comme poudreuse au soleil... Et ensuite Romain fera "parler la poudre", conseil scientifique, programmiste, concours d'architectes... Bref l'addition se monte à 14 millions d'€. Il paraît qu'on en saura plus à l'automne, saison au cours de laquelle tomberont... les feuilles d'impôts locaux...qui berceront nos cœurs d'une langueur monotone  pour revenir au thème du Débarquement ! 100 000 euros sont d'ores et déjà inscrits cette année au budget pour des études préalables... qui pourraient le rester puisque le financement de l'ensemble n'est, on s'en doute, pas assuré.

Ah, pour finir, on nous promet une politique d'activités pédagogiques dynamique et une programmation culturelle riche. Si ça ne coûtait pas si cher et si nous n'étions pas les dindons de la farce cette littérature de prospectus pourrait nous faire sourire. Si ce n'était pas de la "poudre de perlimpinpin" en quelque sorte...

Vous allez encore dire qu'on l'a dans le nez ! Allez, vous reprendrez bien un peu de coc... ! Non, je dé...rail le, bien sûr ! La poudre aux yeux m'inspire !