17 septembre 2014

Le changement, c'est pour quand?



Souvenez-vous de la campagne de Romain Bail en mars 2014. Il vous a adressé un document reprenant le slogan de François Hollande: "Le changement c'est maintenant !"




Comme pour votre mentor de l'époque LPB a envie de vous poser la même question :


Le changement, c'est pour quand ?

Ce qui se voit:
- vous prenez en main les jumelages : c'est votre tribune pour vos ambitions européennes,
- vous alourdissez les charges de personnel de 9% soit 681 690 €,
- vous diminuez les subventions aux associations,
- vous bradez la restauration scolaire (- 13,60%),
- vous abandonnez les projets culturels (médiathèque, achats de livres ...),
- vous délaissez la rénovation de l’éclairage public qui visait à économiser l’énergie,
- vous faites du clientélisme (cf. fête sur la plage accordée à votre famille, mutation de votre compagne,...),
- vous êtes irrespectueux avec certains (présidente des ateliers de danse...), 
- vous envoyez à vos concitoyens des courriers moralisateurs et stupides sur le ramassage des crottes de chien et l'entretien de leurs trottoirs ...


Vos projets sont comme des bulles qui crèvent en surface des certaines boues :
- le changement de la toiture du cinéma le Cabieu : bloub, bloub, bloub...
- l'aménagement de la plage et le changement des cabines : bloub, bloub, bloub...
- la rénovation de l'avenue de la mer: bloub, bloub, bloub...
- la fusion de communes : bloub, bloub, bloub...
- les petits travaux de voiries : bloub, bloub, bloub...

Chers lecteurs du "Petit Bédouin" communiquez-nous les bloub, bloub, bloub... que vous avez repérés.