12 septembre 2014

Feu la mediathèque !


A quoi sert une bibliothèque

La réponse à cette question est, de prime abord, évidente. En effet, il est acquis que la bibliothèque tire son existence du principe même d’égalité d’accès à la culture pour le plus grand nombre. Mais c'est aussi un élément structurant en terme d’urbanisme, et enfin un lieu de sociabilité porteur de valeurs, qui participe à l’attractivité du territoire.
L'ancienne équipe municipale avait bien vu cet aspect des choses mais la nouvelle a passé le projet pourtant très abouti par pertes et profits ! 

Abandon du projet de médiathèque  

Le nouveau maire de Ouistreham considère que la bibliothèque actuelle est bien suffisante, qu'il n'est nullement besoin d'avoir les prix littéraires dans son fond car chacun peut acheter ses livres. Quelle vision sclérosée, petite bourgeoise de la culture ! Un rappel Monsieur le Maire : depuis sa municipalisation le 1er janvier 2013, la bibliothèque de Ouistreham a affiché sa volonté d’une gratuité des prêts de livres et des activités. Les résultats ont été au rendez-vous puisque en 2013, 22 700 livres ont été empruntés, 10127 personnes ont participé à des actions de promotion de la lecture et la fréquentation de la bibliothèque par les familles a augmenté de 23%. La gratuité a des vertus. Le saviez-vous Monsieur le Maire de tous les ouistrehamais, même de ceux qui ne peuvent se payer des livres ?
Le projet de médiathèque reprenait la bibliothèque avec ses espaces habituels de consultation et de lecture pour adultes, jeunesse et petite enfance mais aussi 4 pôles nouveaux :

  • Un pôle multimédia et arts numérique regroupant l’EPN (Espace publique numérique): centre de ressources documentaires pour les nouveaux usages numériques, ateliers de création d’art numérique (vidéos, réalité augmentée, photographie, cartographie, flash code, méta mallette).
  • Un pôle vie associative : pour les bénévoles des associations très nombreuses sur la commune (formations informatiques, actualités associatives, démarche participative aux manifestations organisées par la ville ou sur la ville.
  • Un pôle histoire locale et tourisme de mémoire : centre de ressources documentaires sur l’histoire de la ville et sur l’histoire du débarquement de 1944
  • Un pôle fonds musicaux : en lien étroit avec les professeurs de l’Ecole de Musique de Ouistreham notamment sur le Jazz et les musiques actuelles
Dans une médiathèque on peut lire, travailler, faire des recherches sur internet, être au calme, écouter des CD, faire des ateliers, se renseigner, lire des journaux, … Mais la médiathèque n’est pas qu’un lieu de lecture ou du culture, c’est aussi un lien social car il y a des ordinateurs, des ateliers informatiques pour les personnes qui ne peuvent pas les acheter. Il y a aussi dans la médiathèque des espaces jeunesse, adultes, des heures du conte, un coin presse et détente… il y aussi des fauteuils, des coussins ...Bref saborder le beau projet mené par Madame Girot avec toute une équipe de bénévoles est un scandale! 



Connaissez-vous ce centre socio-culturel ? 

Quelques adjoints l'ont, il est vrai, découvert après leur élection! LPB pense même que certains élus connaissent à peine son existence ! Plus de 2000 personnes y sont adhérentes dans les associations dont certaines pour plusieurs cours différents. On évalue à prés de 3200 personnes, le public qui fréquente le centre socioculturel, chaque semaine. Plus de 20 structures associatives ou municipales y sont présentes employant toutes un ou plusieurs salariés diplômés. S'y ajoutent l’école de musique, la maison des jeunes, le relai d’assistance maternelle et l’Espace Public Numérique. Y adjoindre la médiathèque était une évidence ! 


Donc "Le petit bédouin" a pris acte de la feue médiathèque ! et vive le déplacement du poste de secours N°1 et les chargées de mission "Europe" et le nouveau pigeonnier pour quelques mordus du CPNT etc ... !