07 septembre 2014

Doctor Romain and Mister Bail !


Alors que LPB était en train de lire la lettre de Romain BAIL déposée dans sa boîte aux lettres par un jeune garçon (bien jeune ce garçon ???), des flux passaient de l'hémisphère droit à l'hémisphère gauche de son cerveau car il comparait ce qu'il pouvait lire sur l'instant et le paragraphe d'un dossier publié par MEDIAPART quelques mois plutôt et toujours gravé dans sa mémoire vive.

Après quelques recherches, LPB a remis la main sur cet article et les propos exprimés par le nouveau maire élu défilèrent devant ses yeux écarquillés.

Dossier de MEDIAPART du 19/04/2014 (Page 5, colonne de droite oblige): http://data.over-blog-kiwi.com/0/86/92/60/20140421/ob_105c1b_journal-mediapart-du-samedi-19-avril-2.pdf 

Reprenons fidèlement ces paroles intempestives de Romain Bail à Mediapart.
Extrait : [...] D’autres, à l’instar de Romain Bail, s’aventurent encore plus loin. « Les gens n’en peuvent plus des donneurs de leçons, explique le maire de Ouistreham. Le manque de transparence, le cumul des mandats, les privilèges… Ça suffit ! Nous devons rompre avec ces vieilles méthodes. Il faut repenser tout le système des institutions françaises. » 

Cinq mois plus tard ...Patatras...!!! Un formatage complet vient de se produire écrasant toutes ces bonnes paroles !


"Les gens n’en peuvent plus des donneurs de leçons"



"C'est ben vrai ça !". Mais pourquoi Monsieur Bail, vous, qui vous dites si proche des gens, qui interprétez si bien leurs pensées, faites vous le contraire de ce que vous dites ! On a l'impression que vous pensez juste mais... que vos pensées ne commandent pas vos actes. Amis chercheurs, médecins y a-t-il un problème de synapses qui se bloquent dans le cerveau de notre maire ? Est-ce lié au climat ? Une carence alimentaire ? Un traitement existe-t-il pour mettre en adéquation paroles et actes ?  Sauvez notre maire ! Évitez lui de sombrer davantage !

Monsieur le Maire si vous pensez que les gens n'en peuvent plus des donneurs de leçons pourquoi donc nous envoyez-vous des lettres comme celle que nous avons tous reçue, samedi dernier 5/9/14 (Pour celles et ceux qui n'ont pas trouvé cette lettre dans leur boîte aux lettres, vous en trouverez copie en fin d'article)
Cette lettre a fait mourir de rire certains d'entre nous (c'est le cas de LPB qui, avouons le, n'est pas étouffé par la charité chrétienne !), pendant que d'autres étaient très alarmés par la santé du premier magistrat de la commune et sur l'avenir auquel ils allaient être confrontés. 


Une lettre de civisme à la mode "Bail"

Décortiquons votre lettre Monsieur le Maire !!! 

"Comme je m'y étais engagé durant la campagne, garantir le "vivre ensemble" auquel nous aspirons tous est l'une de nos priorités. L'équipe municipale a bien conscience qu'une grande majorité de nos concitoyens est soucieuse du respect des règles de la vie en société. Cependant, comme l'attestent les nombreux courriers reçus, certains semblent encore ignorer ces règles élémentaires. Aussi, il me semble opportun de les rappeler à nouveau pour améliorer notre vie à tous au quotidien".

Waououu...! Et toc dans les dents ! (Pour ceux qui en ont encore...des dents !) C'est pas de ma faute à moi, R. Bail, si rien ne marche ! C'est de ta faute à toi, cher électeur ! Alors moi, professeur, je fais la leçon ! C'est mon boulot, je sais faire ! (Bien que cela ne soit pas si vrai  d'après ce que l'on nous dit !).

  •  Stationnement et circulation : rappel du code de la route ! Cela évite de se poser la question des parkings qui manquent !
  •  Vélos : Le saviez-vous chers cyclistes il faut s'arrêter aux feux rouges et ne pas prendre les sens interdits ! Pour ceux qui ont des lacunes, commandez "le code de la route pour les Nuls" au Père Noël.
  •  Déchets :  de grands changements ...imputables à Caen la mer ! En effet c'est désormais l'affaire de l'agglomération et non de la commune. C'est pas la peine que le citoyen de base le sache ! Il ne fera pas la différence le bougre !    
  •  Trottoirs : Nettoyez vos trottoirs devant chez vous ouistrehamaises et ouistrehamais!!! Pendant ce temps moi R. Bail je pense !
  •  Animaux : Monsieur le maire est heureux "d'accueillir la population canine"... !!!! Ce paragraphe est le plus grand moment de lecture du texte ! Bref il parle des crottes de chien notre maire...na, na, na, nanère  !!!
  •  Lieux publics :  ce paragraphe est intéressant car il prouve des ruptures dans la pensée de Romain Bail : ...la préservation des locaux, du mobilier, des bâtiments est l'affaire de tous. Notre collectivité n'a plus les moyens de répondre à de telles dérives..." Ah ? Mais de quelles dérives parlez-vous ? Vous annoncez cela sans ménagement ! Si vous parlez de "telles dérives" il faut les décrire !  Sous-entendez-vous que la population ne respecte pas le bien public de notre commune ? Relisez-vous Monsieur le Maire... c'est obscur ce texte ! Il manque un lien à moins que l'on nous cache des choses ? Rassurez-nous, la cabine de plage de M Robert PUJOL - maire adjoint aux finances - repeinte gracieusement par les enfants de Ouistreham n'a pas subi de dégradations ?
  •  Respect des personnes : Un modèle de poncifs comme "la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres !Va t-on connaître une restriction locale d'Internet comme dans certains pays au régime despotique ? Ou doit on s'attendre à voir le soir, après le couvre-feu de 22H, des camions roulant lentement dans les rues de notre ville avec des petites-antennes sur le pavillon !!!  LPB rigole chers lectrices et chers lecteurs. C'est son style !
  •  Économies : Nous devons tous participer aux économies de la ville ! Depuis que LPB a lu ce message il ne dort plus ! Comment faire des économies pour la ville ? LPB n'a pas de trottoirs (comme certains d'entre vous), il ne peut pas les balayer ! Il n'a pas de lampadaire ...il ne peut pas les éteindre ! Il n'est pas maire, ni maire-adjoint ou maire-délégué, et n'a pas de remboursements de ses dépenses ! Si, si... on a trouvé !!! On a des impôts locaux ...On va les payer comme chaque année !!!

La conclusion à la mode "Bail"

 

"Parce que nous avons souhaité faire du "vivre ensemble" l'une de nos priorités je vous saurai gré de bien vouloir vous y associer pour le bien être de tous. Les forces de l'ordre veilleront de manière systématique et clairvoyante au respect de la loi dont nous sommes tous les garants"

Votre priorité n'a pas été le "vivre ensemble", Monsieur le Maire, mais bien de créer des postes intempestifs qui ruinent les finances de la ville ! 681 000 € d'augmentation des dépenses de personnel, en partie pour 3 emplois rattachés à votre cabinet ! Votre priorité a aussi été de vous faire acheter, au lendemain de votre élection, aux frais de la ville, le dernier modèle IMac, un téléviseur écran plat et de faire effectuer la réfection totale de votre bureau (mur, sol et mobilier)....

Puis comme dans les municipalités d'extrême droite vous rognez sur les subventions aux associations, vous privez par exemple les bibliothèques de livres. Vous vous pavanez dans les comités de jumelage, vous le représentant de l'UMP des jeunes européens en ne suivant que votre intérêt personnel ! Etc...

Et avant d'en terminer, vous écrivez que les forces de l'ordre feront respecter vos "directives". Alors là on sort la menace de la matraque ! Le climat de Ouistreham va devenir délétère alors que nous étions, jusqu'à votre naissance politique prématurée, dans une commune paisible où il faisait bon vivre. Mais ça c'était avant ...!

Et pour finir au cas ou il resterait encore des résistants vous terminez votre missive moralisante par des propos du type "Obéissez et c'est tout ce que l'on vous demande !"



N'oubliez surtout pas que la révolte gronde dans la ville mais aussi dans vos rangs, paroles de petit bédouin. Le forum des associations a du vous le prouver. En reprenant votre slogan de campagne "L'avenir au présent", LPB vous signifie que si le présent est ainsi, on "flippe" pour l'avenir !!!

Lettre de Romain BAIL distribuée aux ouistrehamais :