10 octobre 2016

Ici, la Ville n'a pas construit votre Avenir !






La Ville voulait construire notre Avenir ...


Rappelez-vous, nous avions évoqué ce panneau il y plus d'un an maintenant (lien vers notre article). Il penche un peu désormais et est devenu un peu fade après ces mois à regarder passer les voitures qui tournent autour du rond point, oui... celui des champignons !
Nous on l'aimait bien ce panneau, il était comme Romain, au début seulement, ...  il avait l'air plutôt gentil... Une piste cyclable c'est sympa non ? De plus en voilà un investissement intelligent et utile pour la commune (pour aller à la plage à vélo comme le conseillait le maire il y a quelques mois) !
Les mois passèrent mais on y croyait toujours car il y avait des annonces, des articles dans la presse. Il était même écrit dans le Ouest France du 26 février 2016 que Nicole Ameline avait donné 5000 euros de sa réserve parlementaire. Mais apparemment le projet est caduque et nous l'avons expérimenté au cours de l'été lors d'une promenade à vélo alors que nous avions décidé de rentrer par Saint-Aubin d'Arquenay. En effet, sur la route de Ouistreham, voilà l'aventure que nous avons vécue en vidéo !



.... mais y renonça !



Et oui, la piste cyclable s'arrête en plein champ de betteraves, à la limite communale de notre cité, aux frontières du réel en quelque sorte ! Saint-Aubin a fait la sienne, Lion-sur-mer est en train d'en réaliser un bout depuis quelques temps et Ouistreham...? Rien


Les travaux de la véloroute à Lion-sur-mer.


Ouistreham, la perle de la côte de Nacre, ... et bien elle va encore faire rigoler avec cette nouvelle "perle baillesque ".

Très interloqués par cette expérience, nous passâmes, bien sûr, quelques coups de fil. La mairie de Saint-Aubin fut très correcte admettant que cela pouvait décontenancer le cycliste le plus aguerri et, devant l'absurde de la situation, tenta de nous rassurer, "Cela finira bien par se faire un jour...". Quand à Monsieur Hitier dont le numéro figure sur le panneau nous n'osâmes pas l'appeler, lui, qui il y a quelques jours encore nous vantait "Zéro mégots, zéro déchets " et avait marqué "zéro subvention" sur son panneau. Là il faut bien l'avouer c'est un zéro pointé !

Quelle est la raison de cet abandon du projet de "Véloroute" ? Il semblerait que le département n'ait pas versé de subvention ! En effet, dans le journal Liberté daté du 1er septembre, Romain Bail a déclaré "Les travaux étaient bloqués depuis un an. Il y a un problème avec le conseil départemental". Étonnant non ? Surtout lorsqu'on sait ce qui est écrit sur le panneau rédigé par la mairie : "Subventions 0%" ! On nous aurait (encore) menti ? Bon allez, mettons ça sur la baisse des dotations de l’État ! Et tout espoir n'est pas perdu puisque des géomètres ont été aperçus dans le coin, Ouistreham arrivera peut-être à réaliser un petit bout de cette piste ! A moins que ce projet ne soit un élément du contrat dans le partenariat public privé! Alors là on est mal !

En attendant, cette piste devient une attraction locale pour cyclistes, la bonne blague à faire aux copains : on se tire la bourre dans la descente et, celui qui ne sait pas que la piste s'arrête, finit inévitablement les mains crispés sur les freins, la roue avant dans le champ de betteraves. Devant l'étonnement de nos amis nous leur répondons bien sûr: "Oui mais nous au moins nous avons des planches!".

Elle est pas belle l'image de la commune ! Vive les champions de la voierie ! 

En conclusion ...

...Renoncez définitivement à construire notre Avenir Messieurs Bail, Hitier et consorts...!