13 novembre 2016

Le maire et LE MAIRE

Le Petit Bédouin fidèle à ses valeurs et sa déontologie n'envisage pas de prendre part aux primaires de la droite et du centre pour la présidentielle 2017, de même pour les futures primaires de la gauche.

Mais un courrier propagandiste de Romain Bail ...


Mais ... mais, voilà comme bon nombre de Ouistrehamais nous avons eu la mauvaise surprise de trouver dans notre boîte aux lettres une invitation à venir à une réunion publique le samedi 12 novembre 2016 à l'occasion de la venue de Bruno Le Maire " le chantre du renouveau" de la droite. En bref le maire reçoit Le Maire.




Nous ne nous prononcerons pas sur ce tract mais sur le message d’amitié que nous envoie notre édile. En effet notre Romano souhaite nous inclure dans le micro-club privilégié de ses amis. Si si lisez ou relisez bien ...




...en recherche de nouveaux amis !


Cumulant les casseroles et les échecs associés à un comportement méprisant et égocentrique, notre édile a créé un véritable désert autour de lui, dernière preuve lors du rassemblement des Républicains à Courseulles avec, en "guest star", Laurent Wauqiez, président du parti "Les Républicains",  Mme Nicole Ameline, députée de la 4ème circonscription du Calvados et Cédric Nouvelot, secrétaire général des Républicains du Calvados. Au cours de ce rassemblement les militants présents ont constaté l'absence de Romain Bail, parti lorsqu'il constata qu'il n'était à la table d'honneur sans doute ! Il n'a donc pas présenté son candidat lorsque la parole lui a été donnée !

Lâché par la plupart de celles et ceux qui l'ont élu en 2014, lâché par 3 élues de sa liste, dont sa 1ère adjointe, qui ont démissionné depuis le début de sa mandature, et maintenant lâché par ses proches amis politiques, Romain Bail est en quête de nouveaux amis. Alors il lance son cri " SOS en recherche d'amis".

La seule chose qui lui reste pour exister c'est Bruno Le Maire. Mais ce dernier n'a probablement pas pris la peine de se renseigner sur Romain Bail et c'est une énorme faute quand, comme lui, on revendique une forte volonté de changer le système politique en s'entourant d'élus irréprochables ! Notre édile ne répond pas à ses critères, la vertu n'étant pas sa principale qualité.

Maintenant Le Petit Bédouin se retire des primaires de la droite et du centre en vous priant de l'excuser pour cette petite incartade à sa ligne de conduite.