11 février 2016

Romain, député ... non dépité...

Romain Bail rêve d'être député, national ou européen, il rêve d'un grand destin... Il voudrait quitter la mairie, ses ennuis quotidiens, son équipe, pour aller briller ailleurs, pour exister, pour...

Romain Bail essaie de se construire un réseau auprès des élus du parlement européen. On ne sait jamais ! Les prochaines élections européennes auront lieu en 2019, un an avant les élections municipales de 2020. Avec un mandat spécial permanent, voté  par un Conseil municipal aux ordres qui ne mesure pas les conséquences de ses votes (conseil municipal du 14 décembre 2015), pour lui permettre d'aller autant de fois qu'il le veut à Braine L'alleud, la commune belge jumelée avec Ouistreham et qui se situe à 23 km du centre ville de Bruxelles... c'est pratique et pas cher...!


Extrait de la délibération du CM du 14 décembre 2015


Romain B., un candidat maladroit

En 2017, auront lieu les élections législatives en France. Alors Romain Bail, qui comme la grenouille dans la fable de Jean de la Fontaine voulait se faire aussi grosse que le bœuf, se verrait bien député du Calvados. Pour cela, il faut gravir les échelons dans son parti politique. Samedi 30 janvier se tenaient les élections internes chez Les Républicains. A cette occasion, les militants, à jour de leurs cotisations, pouvaient voter pour élire le délégué de la circonscription, les membres du comité de circonscription, les délégués de la fédération 14 au conseil national et enfin le Président de la fédération du Calvados.

Candidat au poste de délégué de circonscription

L'ambitieux Romain a d'abord envisagé de candidater pour être Président de la fédération en remplacement de Joël Bruneau. Mais, constatant le manque d'enthousiasme de l'aréopage d'élus de son parti, il s'est finalement décidé à candidater pour être délégué de sa circonscription (Honfleur - Deauville - Ouistreham).


Extrait des statuts des Républicains


On comprend l'importance d'être délégué de la circonscription. Mais il ne fut pas le seul à comprendre l’intérêt d'une telle candidature. Sophie Gaugain, 1ère Vice-Présidente du Conseil régional, Maire de Dozulé et Présidente de la communauté de commune... était aussi  candidate soutenue par la députée Nicole Ameline. Mais Romain, lui, il fonce, il réfléchit après...

                                     

Le résultat fut sans appel:

Exprimés: 147 voix
    Romain Bail: 24 voix.
            Sophie Gaugain: 123 voix.

Seulement 15,6% des militants de la circonscription (Honfleur - Deauville - Ouistreham) ont voté pour Romain Bail...

Candidat au conseil national


Sans doute rempli de la certitude d'être élu chef de sa circonscription, il a aussi posé sa candidature au Conseil national du parti à Paris. D'après les statuts de 2015, il y a 7 représentants élus par les militants, au conseil national pour l'ensemble du département du Calvados. Il y avait 29 candidats pour 7 postes. Mais à Ouistreham, les places dans l'appareil sont très disputées aussi Romain Bail était-il en concurrence avec plusieurs membres de l'équipe municipale, et notamment Michel Fricout.

(Article du journal Ouest France du 25 janvier 2016)

Sur les 29 candidats, le seul, a avoir eu les honneurs d'un article dans Ouest France, c'est Michel Fricout. La campagne entre les deux rivaux de la Mairie était lancée. Romain a dû trembler à l'idée de se faire humilier par son adjoint ! 

Alors il y a eu du rififi dans la Mairie ! Les murs se souviennent encore de la dispute entre les deux candidats au lendemain des désignations quand Michel Fricout fut largement battu, et Romain élu par les militants...

Romain en campagne pour BLM...

 

Faire oublier ces derniers soubresauts, voilà, la nouvelle obsession de Romain Bail. Alors maintenant il consacre du temps et son restant d'énergie pour organiser la campagne des primaires de Bruno Le Maire dans le Calvados...  ! Tout sauf Ouistreham !



 La campagne des Primaires inondent la page FACEBOOK de Romain Bail...
https://www.facebook.com/romain.bail.9/photos


Juste un mot :  souvenez-vous des promesses lors de la campagne de 2014: "Je serai Maire à plein temps" (sic)!


La colère gronde dans toute ta ville, Monsieur Bail, l'heure n'est pas à la dispersion. Il faut arrêter de rêver à un autre destin inaccessible... Il faut se concentrer sur la tâche de Maire, et laisser les ambitions aux autres... N'est ce pas Monsieur Fricout...?