09 février 2016

Bye Bail 2015, la rétro du Petit Bédouin


Inventaire 2015, une année selon le calendrier ... romain

 

Voici un florilège glané au travers de 147 articles de votre blog préféré. On ne pourra pas dire qu'on ne vous avait pas prévenus ! L'année avait bien mal commencé pour Romain Bail avec le rejet des comptes de campagne des municipales 2014 et l'épée de Damoclès d'une possible inéligibilité. Il s'en est finalement tiré à bon compte (comptes rejetés) ...


A meilleur compte que les Ouistrehamais contraints de financer le fiasco Bourgnon pour 50 000 euros sans compter les faux frais. On en attend toujours les retombées mirifiques promises ! Bon, on a échappé (provisoirement?) au saccage du parc de l'hôtel de ville par un projet immobilier irréaliste et mal étudié. Première victoire d'une jeune association de défense des intérêts des Ouistrehamais.


Heureusement, nous eûmes droit pour nous détendre à l'organisation d'un carnaval mémorable: un unique char mettant en scène un Bobby triomphant suivi de Sa Majesté Romain Ier dans une voiture de pompiers et d'une vingtaine de participants...



On ne s'en lasse pas!

 

Et ça continue encore et encore...

 

On évitera par pudeur et respect pour ceux qui ont risqué leur vie, sacrifié leur jeunesse il y a plus de soixante dix ans d'évoquer plus avant une cérémonie début juin mal préparée, mal anticipée, mal gérée. N'est pas Mitterrand ou Kohl qui veut, en terme de réconciliation...! Mais quand même, après les fastes du 70ème dont notre maire avait bien profité en tirant une couverture, tissée par d'autres, à lui, rater le 71ème "malgré lui" aurait-il dit...ça ne mérite pas une médaille!

A propos de cérémonie, c'est la fanfare Michel Cabieu qui a jeté l'éponge vaincue par le dénigrement systématique et la volonté d'externalisation de certains... Sans doute préfèrent-ils "Super Mamie" et Patrick Juvet invités à grand frais pour un gros flop. 22 000 euros tout de même, sans les à-côtés, quand on pleure misère, ça fait désordre ! Flop aussi devant tout ce que l'agglo compte de promeneurs nocturnes comme spectateurs, les quelques pétards mouillés du pseudo feu d'artifice du 14 juillet. Du jamais vu dans la médiocrité.

 

Et ça continue, toujours, toujours

 

Et puis il y eut cette avalanche de dépôts de plaintes au pénal et au civil contre "Le Petit Bédouin" himself, (pour des sommes faramineuses ponctionnées dans les finances de la ville) pour commencer... mais aussi contre tout contradicteur qui osait la ramener un peu fort, contre d'ex "amis" politiques aussi ; c'est vrai qu'il est parfois imprudent de partager sur facebook des posts pas assez contrôlés. Des plaintes pour "menace de mort" (rien de moins !) contre des manifestants bruyants mais pacifiques en septembre dernier!




N'oublions pas non plus cette grotesque interdiction de fréquenter la plage par grande marée ; et puisqu'on en parle "the plage to be" et son carré VIP, ses bambous fanés et ses chiliennes vides, ça a bien égayé notre été malgré le coût prohibitif de ce "marketing territorial" (comme on dit au château) stupidement pensé et dépensé.

Ce qui est moins drôle, c'est cette explosion de la masse salariale avec la prise en charge en année pleine des emplois de cadres municipaux recrutés pour satisfaire, ego du maire, petits arrangements entre amis et promesses électorales... alors qu'on nous sert sur tous les tons la menace de faillite. Bon, si des gens embauchés au prix fort pouvaient dispenser de recourir à des cabinets extérieurs, on comprendrait presque, mais ce n'est pas le cas, puisqu'on signe à tour de bras des contrats avec des officines privées pour étudier, définir tout et n'importe quoi, aménagement de la plage, hôtel cinq étoiles, musée, j'en passe, et pas des meilleurs, comme le stationnement payant...


 

Et si vous n'êtes pas lassés on continue!!!

 

Ouistreham était connue pour sa plage, son port, son histoire..., la ville est désormais célèbre dans la France entière pour son carrefour des 4 stops qui depuis a fait trois petits, superbe initiative de notre municipalité largement relayée par la presse nationale qui en a fait plusieurs échos savoureux. 

On ne vous parle pas des "mandats spéciaux" généreusement octroyés au maire pour visiter autant qu'il lui plaira ses féaux partenaires du 70ème anniversaire comme la Belgique, aujourd'hui la Grande Bretagne...! Et le "fameux "Kribi gate" ... ça on y a échappé, grâce à qui ? Allez on reste modeste, mais devinez... C'est l'arbre qui cache le Bois du Caprice, vous me direz. Tiens à propos d'arbres, il ne fait pas bon être résineux à Ouistreham, gare à la tronçonneuse. Il paraît que Lego* comme Idéfix pleure quand on abat un arbre, gageons que les fougueux bûcherons vont se calmer...

Nous en tout cas, promis (et ce n'est pas électoral) on continue...

 

Et la bissextile année 2016 est prometteuse, un jour en plus de "bailleries" supplémentaires, c'est bien parti ! Le mois de janvier est un bon cru avec les jeunes, les personnes âgées, sacrifiés pour de mirifiques projets ! Et février va faire grincer des dents avec le budget ! La tempête nous souffle que les associations vont beaucoup souffrir de privations !


Rejoignez le seul contrepouvoir sur la commune, "les amis du petit bédouin", pour nous aider à lutter contre ce démantèlement programmé de la vie ouistrehamaise. 


* la nouvelle coqueluche...à poils de Romain et de la première Dame...