09 mars 2017

Néofasciste !

Nous nous étions habitués lors des conseils municipaux aux vociférations, aux réflexions acerbes et blessantes de la part du maire et de certains conseillers municipaux mais lors du dernier conseil, au cours d'une discussion sur un sujet plutôt anodin le premier magistrat de la ville finit par toucher le fond.

Regardez et écoutez, nous sommes à 3 heures 57 minutes 18 secondes du Conseil Municipal du 6 Mars 2017




Vidéo de la ville: https://youtu.be/RJwqq6FIQYA


Néofasciste a t-il dit en parlant de André Ledran !

"Le terme néofascisme désigne les mouvements ou tendances politiques d'extrême droite postérieures à la Seconde Guerre mondiale, qui s'inspirent du fascisme italien d'entre les deux guerres ou qui se revendiquent de cette idéologie. Il se caractérise par le nationalisme, l'anticommunisme et l'opposition au système parlementaire et à la démocratie libérale. En Italie, il a pris la forme du Mouvement social italien (Movimento Sociale Italiano) après 1945. On peut également citer le Deutsche Rechtspartei dans les années 1950 en Allemagne (RFA), le Triple A en Argentine, le Parti nazi et Alliance nationale aux Etats-Unis"

Le mot n'a pas été choisi au hasard. Il a pour but de faire le plus mal possible car le personnage qui occupe le poste de maire  à Ouistreham n'ignore pas le passé honorable d'André Ledran, son prédécesseur. 
André Ledran au conseil municipal du 6 Mars 2017
L'insulte vise un professeur d'histoire agrégé, ancien maire, qui a 82 ans et est :
  • Chevalier de la Légion d’Honneur,
  • Chevalier de l’Ordre National du Mérite,
  • Officier des Palmes Académiques,
  • Membre de l’Ordre de l’Empire britannique.

De tels propos dans la bouche de celui qui les profère c'est de la perversité et du sadisme surtout au regard du sourire affiché par celui qui s'exprime ainsi. Au cours de sa longue vie Monsieur André Ledran en a vu d'autres très certainement mais pour un observateur extérieur, et quelque soit son penchant politique, on ne peut qu'avoir la nausée à la vue du lamentable spectacle se tenant ce soir là dans la mairie de Ouistreham.
De tels propos dans la bouche d'un adulte immature et immoral de 32 ans, professeur d'histoire en disponibilité, qui aspire à devenir député européen et qui brandit souvent le devoir de mémoire comme un étendard... c'est tout simplement pathétique et révoltant. C'est aussi révélateur d'une inculture sidérante !

De tels propos dans la bouche d'un personnage qui prend part aux cérémonies à la mémoire de ceux qui sont tombés aux champs d'honneur c'est déshonorant et méprisable. 
De tels propos dans la bouche d'un maire qui appelle souvent au souvenir, au devoir de mémoire, à l'amitié entre les peuples lors de discours lénifiants c'est désormais le ridicule, le dédain, l'arrogance et la honte qui viendront à l'esprit de ceux qui l'entendront.

« Le fascisme, c’est le mépris. Inversement, toute forme de mépris, si elle intervient en politique, prépare ou instaure le fascisme. »
Albert Camus
L'homme révolté - 1951