21 mars 2017

A vot'bon coeur Ouistrehamais !

Depuis juin 2016, plus aucun Ouistrehamais, plus aucun visiteur ne peut ignorer que l'allée centrale de notre plage est recouverte de planches à la "deauvillaise". Mais n'est pas Deauville qui veut et nous doutons sérieusement de pouvoir égaler un jour leur réputation mondiale .

Deauville et ses planches

Mais cette réalisation pour Ouistreham coûtera la modique somme de 1 100 000  sur 4 ans dans une période où, comme le dit à longueur de journées, Romain Bail, la ville subit la baisse drastique des dotations de l’État ! 
                                                     

Un appel aux dons des dirigeants...                                                

Ce caprice de notre édile dont la réalisation s'échelonnera jusqu'en 2019 a un coût colossal puisqu'il lui faut réunir en 4 ans, 1 100 000 , plus que le coût de la rénovation de la rue de la mer. Pour cela des centaines d'appels aux dons ont été adressés dans les cours royales, auprès des chefs d’État du monde entier et des maires de France.


Seules la Norvège et la Principauté de Monaco ont fait un don de 35.000 . La somme promise par la Reine Élisabeth tarde toujours à venir (malgré plusieurs relances du service Europe de la mairie annonce le maire !), ce qui est révélateur de l'absence d'intérêt de la Cour d'Angleterre pour le projet de Bail (retrouvez les paroles de Romain Bail sur le sujet dans la vidéo du conseil municipal du 6 mars 2017 entre 1h21 et 1h22). Quant aux États-Unis et à la Russie ils en rient encore ! Barack Obama qui a invité Romain Bail à l'été 2016 (selon les dires de l'édile !) ne s'est pas laissé fléchir ! Les communes, elles aussi sollicitées, elles ont versé 16.950  et les particuliers 400 .

Romain Bail a annoncé 73 000 € de dons.  Encore une fois, c'est un effet d'annonce puisque 52 350 € ont été récoltés auprès des États et des collectivités.

...suivi par un appel aux Ouistrehamais


Dans le dernier bulletin municipal de Janvier 2017, un article en page 13  a retenu toute notre attention.


Faisons l'exégèse de ce texte car les mots sont choisis !

"La Ville va offrir la possibilité, aux particuliers, de contribuer au financement de la promenade". "Va offrir la possibilité de contribuer" ? Chouette on était en manque d'actions caritatives sur la commune alors on est tous contents que la ville pense à nous et condescende à nous permettre d'exercer notre libéralité, notre générosité ! Trêve de plaisanterie ! Comprenez, Monsieur le Maire a impérativement besoin de l'argent de tous les Ouistrehamais pour continuer à financer l'un de ses caprices.

"Il est en effet important d'associer dans ce grand élan de générosité  le plus grand nombre"Traduction : Il est vital  que vous soyez un maximum à donner votre argent pour atteindre les centaines de milliers d'euros manquants à défaut des Cours royales, des États et Communes !



"Grâce à toutes ces contributions la promenade prendra une valeur universelle et mémorielle forte pour les jeunes générations afin de véhiculer et perpétuer les messages de Paix et d'unité des cérémonies du 6 juin 2014". C'est l'art de prendre les gens pour des gogos ! C'est un racket qui se cache sous de bons sentiments ! Cette valeur universelle et mémorielle forte nous la sentons et la partageons dans le musée de Léon Gautier (musée n°4 commando à Ouistreham), au Mémorial de Caen ou au musée d'Arromanches...! Ce n'est certainement pas en marchant sur cette promenade sur laquelle nous sentirons toujours la réalisation (si elle aboutit) d'un maire clivant, arrogant et incompétent ! Cette réalisation, encouragée par les trémolos de certaines groupies, est un moyen pour Romain Bail de couper un nouveau ruban tricolore, de parader avec son écharpe à pompons dorés entouré de son fan club en pâmoison.


Ouistrehamais si vous n'êtes pas convaincus par notre analyse et s'il vous reste encore un peu de monnaie après avoir payé, l'augmentation de votre taxe locale d'habitation, les parkings devenus payants, le ou les PV généreusement distribués par la police municipale, versez donc votre obole pour avoir le sublime honneur de fouler, lors de votre promenade dominicale, un bout de planche offert à R. Bail. Mais dans ce cas réclamez que l'on grave votre nom sur la dite planche, tout comme R. Bail l'a fait pour lui-même sur la stèle commémorative commémorant les commémorations du 70ème anniversaire du débarquement en Normandie, le 6 juin 2016 !