11 mars 2017

Le chat noir ne désarme pas !

Le Petit Bédouin suit avec attention les épisodes successifs du "Koh Lanta" politique du candidat "en Sablé" dans les accusations d’emploi fictif.  Mis en examen,  à défaut d'avoir fait son propre examen de conscience, Fillon joue le peuple contre les juges ! Mais nombreux sont ceux qui condamnent son attitude (70% selon un sondage Odoxa) parce que la délégitimation de la justice clamée par le candidat à la fonction suprême porte en elle la négation des principes démocratiques. 

Malgré ce préalable ne pensez pas amis lecteurs que le Petit Bédouin va se lancer, tel un grand canard national, dans une chronique de la situation politique que nous connaissons aujourd'hui ! Nous souhaitons seulement attirer votre attention sur un fait humoristique mais surtout pathétique dont notre édile est à nouveau l'auteur.


Bail le parrain


Le 28/02/20017, Romain Bail, dans un acte de bravoure politique a écrit sur sa page Facebook "Parce que la France doit se relever ! Indéfectible soutien !Et de signer un son parrainage au candidat de la droite et du centre - François FILLON.


Ce post de Romain Bail fut confirmé par la liste des parrainages enregistrés  en date du 1er mars 2017 par le Conseil Constitutionnel. (Lien)


1er Mars, jour pathétique


Et le 1er mars que se passa t-il ? Eh bien patatras, juste après la signature du parrainage de R. Bail, le candidat de la droite est convoqué devant les juges à des fins de mise en examen le 15 mars prochain ! Mais c'est bien sûr ! Le chat noir a encore sévi !  Bruno Le Maire qui connait la malédiction du chat renonce immédiatement!



Nous imaginons très bien Mister Bail au fond de son bureau de la mairie découvrant avec effroi le tweet de F. Fillon annonçant sa future mise en examen ! "Oh p....n la boulette !" 

La malédiction du chat noir !




Le Petit Bédouin était certain de ne pas être superstitieux mais les faits chamboulent ses certitudes.  Une chose est sure, depuis que la ville de Ouistreham a élu Romain Bail tous les malheurs lui sont tombés dessus. Et l'épidémie s'est propagée au-delà du territoire de notre commune. C'est peut-être le seul rayonnement dont peut se prévaloir "Romain le chat noir" !