05 décembre 2016

Fonctionnairophobie ambiante !

Mercredi 30 novembre, nombreux sont les Ouistrehamais partant au travail qui ont été surpris de voir un déploiement sans précédent de services publics en tous genres. Motards, véhicules de la Gendarmerie Nationale, équipes mobiles du SAMUR, pompiers et … et autres fonctionnaires appartenant à des corps d’élite dont « Le Petit Bédouin » taira le service d’origine ! Non non n’insistez pas, nous sommes pour le maintien de l’anonymat de ces fonctionnaires !

Certains esprits perturbés ont rêvé que l’on venait exfiltrer leur édile ! Tout comme 70 ans plus tôt des incrédules ont vu à l’horizon une magnifique armada et se sont mis à imaginer que ces loyaux fonctionnaires venaient les délivrer du joug du maire et de ses acolytes ! Ouistreham martyrisé, Ouistreham terrorisé, mais Ouistreham libéré ! Et bien non doux rêveur (retourne au lit Gérard !) ce déploiement n’était pas pour déloger le maire car il ne serait pas nécessaire d’engager autant de moyens ! Juste une volonté collective et courageuse de quelques élus comme à Lion sur mer !




En réalité ce déploiement était simplement un exercice sous commandement direct de la Préfecture dans le cadre d’une simulation d’attaque terroriste sur un ferry. Pour ceux qui ont lu trop vite ce message, nous rappelons que cet exercice était sous le commandement direct de la Préfecture ! Nous le répétons, car notre édile en manque de reconnaissance, est capable de revendiquer le rôle majeur de  « Maréchal en chef local » pilotant l'exercice.


Ouistreham théâtre d’un exercice anti-terroriste ! Bravo à vous Mesdames et Messieurs d'avoir participé à cette opération, même si nous espérons tous fermement que cela ne serve à rien. Pour ceux qui ne le sauraient pas... l'exercice a été fait par des fonctionnaires ! Eh oui... ils servent à cela aussi... nous protéger ! Réfléchissez bien avant de les décrier, de les trouver trop nombreux, trop ..., trop ... comme on vient de l'entendre si fréquemment dans des discours démagogiques !