20 mai 2016

Les planches de Ouistreham Deauvilla Bella !


Lors du Conseil Municipal du 25 janvier 2016, Romain Bail a fait voter par sa majorité, toujours à l'écoute de la voix de leur maître, les travaux de rénovation de la plage. Il a fait part de sa décision de demander le soutien financier des pays européens,  des États-Unis et de la Russie sans oublier les communes françaises à hauteur de 200 000 € pour le financement des travaux évalués à 800 000 € au total ! En contrepartie le nom des donateurs sera indiqué sur les planches de la promenade rebaptisée pour la circonstance en promenade de la Paix ! 

Barack et Vladimir en rigole encore ! Rappelez-vous !!!




Bail fait la manche ...


Une chose est sûre c'est que le culot de Romain Bail est abyssal ! La grande majorité d'entre nous est interloquée, choquée même, par cet appel aux dons pour l'aménagement d'une plage ! Certes cette plage a connu des moments historiques et douloureux mais profiter du souvenir du débarquement pour faire la manche auprès de pays qui ont sacrifié sans compter des milliers de jeunes hommes c'est proprement indécent. Sans compter que si les familles de ces jeunes hommes qui ont donné leur vie viennent aujourd'hui visiter ce site historique elles se verront obligées de s'acquitter d'une nouvelle obole dans les parcmètres de Romain Bail ! 

Les communes françaises sont, elles aussi, rackettées pour payer les planches ! Ce sont des centaines de courriers envoyés en Europe, aux élus, aux collectivités, à tous les parlementaires, aux présidents de conseils régionaux et départementaux, mais aussi à toutes les villes du Calvados, les villes de Normandie... Les élus rigolent encore de cette initiative qui ridiculise encore et encore Romain Bail et malheureusement Ouistreham. De plus, la commune étant en difficulté financière il est donc permis de s'interroger sur le coût de l'envoi de ces lettres ?

,
Le courrier envoyé aux maires




Actuellement, d’après nos informations les généreux donateurs ayant contribué sont Monaco et la Norvège. Quelques communes, émues ou piégées par le texte "baillesque" qui agite l'argument de la paix, ont aussi répondu favorablement. Avec la somme de 34 000 euros récoltés à ce jour, on est encore loin des 200 000 € de dons nécessaires pour espérer financer une partie des travaux.

 ...pour aménager la plage !




Outre le recouvrement des allées goudronnées par des planches (ça ne vous rappelle pas une autre commune plus mondaine de la côte normande célébre pour son festival du film américain et ses célèbres planches...?) il a été prévu deux points de restauration maintenant abandonnés et la réalisation d'une plateforme de fitness pour 80 000 €. S'ajoute à cet aménagement une stèle en granit pour 25 000€ rappelant que sur cette plage on a célébré l'anniversaire du 70ème anniversaire du Débarquement, une commémoration de commémoration en quelque sorte ! Romain Bail se défend avec véhémence de vouloir faire de Ouistreham un Deauville bis ! Les planches c'est juste pour faire plus esthétique. C'est son sens de l'esthétique et c'est tout !


L'avenir au passé !




Vous vous souvenez du slogan de campagne électorale de notre édile "l'avenir au présent" qui laissait présager des avancées novatrices pour notre belle station balnéaire. Et bien le croyez vous ? Deux ans après son début de mandat c'est marche arrière toute et retour dans le passé des années 50/60 !


         La  plage dans les années 50


                                                       La plage dans les années 70

Si la majorité du maire de l'époque,  Monsieur René Laclavière  (1977 - 1983)  avait fait le choix d'opter définitivement pour des allées en goudron, c'était pour faciliter l'accès des véhicules de la ville, des ambulances, des pompiers mais aussi pour circuler plus aisément avec des poussettes, des fauteuils roulants ou pour les personnes se déplaçant en béquilles ou en vélo.

Mais il semblerait qu'une infime partie de l'entourage de notre édile soit nostalgique de l'époque des planches qui leur rappelle leur jeunesse lointaine. Elles ont probablement fortement influencé Romain Bail .






On est en plein délire !


Romain Bail assure que cette nouvelle promenade en bois donnera l'envie de se promener en bord de mer comme autrefois, lui qui n'a que 31 ans ! Il est vrai que depuis 40 ans le bord de mer est déserté, aucun riverain, aucun touriste ne fait de footing, ne promène son chien, ou ne se ballade en semaine, le week end et l'été le long de cette plage ! Et c'est de la faute de cet affreux béton ...! Une fois de plus Romain Bail a l'art de prendre les Ouistrehamais pour des gogos mais le Petit Bédouin va vous aider à y voir plus clair.


Une allée qui va coûter cher !


La mise en place de ces planches est une dépense qui coutera  donc 800 000 €. Cette dépense sera étalée budgétairement sur 4 ans soit 200 000 € par an. Chaque année il est prévu un auto-financement communal de 150 000 € en 2016 puis 117 000 € les années suivantes avec 50 000 € par an de financement participatif en provenance de généreux donateurs ! Mais à ce jour les sommes reçues des pays donateurs ne s'élèvent qu' à 34.000 euros. Le reste, soit  166.000 € (200 000 € prévu - 34 000 €)  devra être financé par le budget de ... la ville, c'est à dire NOUS !





Sachez-le dès maintenant Ouistrehamais vous allez payer au prix fort la folie des grandeurs d'un maire qui, bien qu'il le nie farouchement, rêve jour et nuit de transformer notre station balnéaire en DEAUVILLE bis avec des planches comme dans cette station réputée mondialement. Il oublie que ces allées bitumées depuis quarante ans étaient un lieu de promenade idéal. Mais Romain Bail et ses groupies peuvent toujours se bercer d'illusions, le sable n'en sera pas plus fin, ni l'eau plus chaude, la promenade n'en sera pas plus ou moins agréable et surtout la clientèle de Deauville ne sera jamais celle de Ouistreham car il n'y a qu'un Deauville tout comme Ouistreham est unique et irremplaçable. Gérer une commune ce n'est pas faire du mimétisme !



Romain Bail enterre jour après jour Ouistreham avec la complicité de son équipe municipale. Ces planches serviront à réaliser le cercueil des finances de notre commune.
Sacré investissement pour l'avenir !!!