18 janvier 2017

Bail au musée (2)

Suite du précédent article : Bail au musée (1) > RELIRE

Un 35ème musée consacré à la seconde guerre mondiale dans la région sera construit à Ouistreham, telle est la décision prise par Romain Bail. Même si un musée est consacré au Mur de l'Atlantique (Le grand Bunker) et un autre au commando Kieffer (musée N°4 commando), le maire souhaite créer un troisième musée, cette fois-ci consacré à nos voisins d'Outre-Manche, tout cela dans un centre high tech de 2500 à 3000 m2. Un projet estimé à 14 millions d'euros !

Le contenu

Un article précédent (Lien) du Petit Bédouin faisait le point sur la genèse et l'avancement du dossier. Stéphane Simonnet a proposé une trame et la société Viaculture a proposé un schéma complet présenté au conseil municipal du 16 janvier 2017.

"Le centre d'interprétation aura pour finalité de conter l'histoire des relations franco-britanniques du Moyen-âge à nos jours" ! Peu de collections, d'objets du débarquement dans ce musée mais beaucoup d’évocations de la culture britannique y compris au travers de la musique, de la littérature... ! Si vous avez des 33 tours des Beatles, des Sex Pistols, ou de Elton John apportez les à Romain, il va les valoriser.

C'est un grand virage pris depuis l'origine du projet ! On ne balaiera plus la période de la dernière guerre à nos jours mais on remontera au Moyen Age! «...Ce musée doit entretenir le devoir de mémoire. Il ne parlera pas que de la guerre, mais aussi des relations d'amitié entre la France et le Royaume-Uni entre 1945 et aujourd'hui» disait Mister Bail  in Ouest France le 09/05/2014.
Le projet scientifique du musée faisait également allusion à cette période (1939 à nos jours) comme le montre parcours scénographique décrit dans le dossier :
"-1er espace : les relations France/Angleterre entre 1939 et 1940
-2ème espace : Ouistreham durant l’Occupation jusqu’à la veille du Débarquement
-3ème espace : les préparatifs du Jour-J
- 4ème espace : le Débarquement des Britanniques et des Français
- 5ème espace : la campagne de Normandie
-6ème espace : bilan, reconstruction, constructions mémorielles et commémorations
-7 ème espace : les relations franco-britanniques depuis 1945"

Donc prenons acte, le musée remontera au Moyen Age !

L’implantation du musée


Le musée prendra place sur la plage à proximité du casino, à l'est du poste de secours n°1. A l’emplacement actuel du club de boules et à proximité de L’Etrier de la Plage (centre équestre qui propose des balades) qui ne sera pas déplacé.







Ce terrain se situe à la limite du domaine communal ce qui restreint l'emprise de la construction : 50 m par 20 m soit 1000 m². Sur cette surface il faut prévoir la construction du bâtiment et un parking notamment pour les personnes en situation de handicap. L’accès au musée se fera par l'allée Marc Mouchel qui est une voie en sens unique. Le vrai parking du musée sera essentiellement le parking payant de la place Alfred Thomas.


L'implantation du musée présentée lors du conseil municipal du lundi 16 janvier 2017

Le centre équestre a eu quelques frayeurs ! Romain Bail a essayé de le déplacer plus loin sur la plage mais la réglementation interdit d'implanter un centre équestre nouveau dans une agglomération... Alors il reste mais il sera rénové. Un architecte est déjà venu de Fontainebleau pour étudier sa rénovation. On attend la facture... !

Reste la question du terrain de pétanque et des locaux annexes (club house, locaux techniques) situés à coté du terrain. Très agréable l'été avec ses tournois régionaux le terrain de pétanque contribue à l'animation de la station. Pas de problème pour Romain. Il a déjà promis la lune aux boulistes ! Il va leur construire un boulodrome d'hiver et pour l'été leur trouver un terrain ! Pour le "skate park" on verra plus tard...L'important c'est un musée...

La structure du musée


Le musée, construit sur un espace restreint, comprendra le bâtiment avec un sous-sol, un rez de chaussée et un étage : au total 2 265 m² disponibles entre accueil, espaces d'exposition, locaux techniques, auditorium.

La composition architecturale présentée lors du conseil municipal du lundi 17 janvier 2017.


La composition du centre d'interprétation sera la suivante :
  • Accueil: 404 m²
  • Exposition 750 m²
  • Espace pour une exposition temporaire 200 m²
  • Espace pour l'animation pour le jeune public 525 m²
  • Bureaux, vestiaires et locaux pour le personnel.

Mais aussi deux espaces qui créent la polémique...
  • Une nouvelle salle est prévue sous la forme d'un auditorium de 250 - 300 places assises. Elle sera louée environ 300€ pour organiser des spectacles, pas forcément en anglais!
  • Un espace de restauration de 186 à 200 m² alors que Romain Bail avait promis aux restaurateurs de Riva qu'il n'y aurait pas de restaurant ! Une nouvelle promesse non tenue. Il y aura donc un restaurant !

Attention DANGER


Ce futur musée appelle deux remarques de fond :

Il est prévu dans une zone vulnérable. Le poste de secours et les planches ont eu les pieds dans l'eau le week-end dernier au moment de la tempête et ce n'était qu'un coefficient de marée de 100. La vulnérabilité du site est connue et l'année dernière des tracteurs ont amené des tonnes de sable. Les services de l'Etat ont-ils donné leur accord ? Pas à notre connaissance.



Ce projet pharaonique coûtera très cher et surtout devra être rentable !

Vous en doutez ? Nous aussi.

Pour en savoir plus 
 

http://www.ouest-france.fr/normandie/un-projet-de-musee-franco-britannique-2535067

http://ouistreham-rivabella.fr/wp-content/uploads/2016/11/Dossier-de-presse-musee.pdf