14 juillet 2016

La piscine municipale prend l’eau !

Il y a quelques jours, nous vous informions de la réouverture estivale de la piscine de Ouistreham, rebaptisée « Aquabella » pour la circonstance, après que notre édile ait cru bon d’ « emprunter » ce nom à l’association éponyme de Ouistreham (http://lepetitbedouin.blogspot.fr/2016_06_01_archive.html), sans demander son avis à personne, bien évidemment, et surtout pas au président de ladite association, M. Frédéric VITTECOQ-WOLFF.

Bienvenue à la société « Récréa »


L’association « Aquabella » ayant donc été évincée sans ménagement (sous le prétexte que « le dossier technique présenté n’était pas au niveau », nous a déclaré son président), c’est donc la société « Récréa » qui a été choisie par notre équipe municipale pour assurer la gestion du bassin de natation. Mais le dossier déposé par « Récréa » semble, lui aussi, ne pas répondre aux exigences d’une telle mission. Jugez-en plutôt : par exemple, il était clairement indiqué, dans le cahier des charges, que le prestataire devait assurer au minimum 15 heures de natation par semaine, mais la société « Récréa » n’en fournit pourtant que 10, comme le prouve le planning des activités ci-après : http://lapiscine-aquabella.fr/planning-dactivites/


Des tarifs en hausse


Côté budget, c’est le même refrain. Il faudrait que notre jeune édile nous explique les critères qui ont motivé le choix de privilégier une entreprise qui propose des tarifs d’aquafitness à 11,50 euros la séance, alors que l’association « Aquabella » proposait les mêmes prestations, mais pour un tarif de 7 euros la séance ! Même « punition » pour les cours collectifs de natation, affichés à 99 euros les 10 séances, alors que le prestataire non retenu les proposait au prix de 50 euros. Cherchez l’erreur ! Plus d’infos sur : http://lapiscine-aquabella.fr/tarifs/



Un choix minimaliste d’activités


Si les prix des prestations proposées sont plus élevés, il n’en est pas de même du côté du choix des activités. L’association « Aquabella », outre les activités classiques d’une piscine digne de ce nom (natation, aquafitness, …), souhaitait mettre en place d’autres animations et services, comme par exemple l’organisation de cours de natation particuliers, ou encore la mise en place de cours d’aquabike, qu’on ne retrouve pas, hélas, dans ce qu’offre aujourd’hui le prestataire retenu par la mairie. Service minimal pour prix maximal !



Pas de cours de natation gratuits pour les jeunes


Enfin, l’association « Aquabella » désirait mettre en place une opération sociale, intitulée « J’apprends à nager », et qui avait pour but de permettre aux jeunes ousitrehamais du CLSH (Centre de Loisirs Sans Hébergement) d’apprendre à nager gratuitement, pendant l’été. Mais cette préoccupation sociale ne semble pas être l’une des priorités de notre municipalité, puisqu’elle n’apparaît évidemment pas dans les propositions du prestataire finalement choisi.

Conclusion


En guise de conclusion, nous tenions à vous rapporter deux « détails » qui nous ont fait sourire (jaune, certes…) : tout d’abord, dans le « magnifique » (…) hors-série édité spécialement pour l’été par notre si efficace municipalité, il n’est fait nulle part mention de la piscine de Ouistreham (qui est pourtant uniquement ouverte, dorénavant, pendant la saison estivale). Ni photo, ni information, rien ! Oubli volontaire ou erreur de communication (une de plus, nous direz-vous…) ? Demandez à vos élus, quand vous les croiserez en ville, eux seuls ont la réponse. Ensuite, il est amusant de noter que la page « Facebook » dédiée à la piscine « Aquabella » est, en fait, illustrée par… une photo de la plage (https://www.facebook.com/piscineaquabella). Sans vouloir à tout prix chercher la petite bête, il nous semblerait plus judicieux de mettre en avant la piscine elle-même, mais peut-être n’avons nous pas compris la subtilité d’une telle décision commerciale…