09 juillet 2016

Fan Zone

Dans le cadre de l'Euro de football qui se déroule du 10 juin au 10 juillet 2016 en France, vous le savez chers lecteurs, les dix villes hôtes ont mis en place des "Fan Zones" afin d'accueillir notamment les supporters n'ayant pas obtenu de billets pour assister aux rencontres dans les stades. La mise en place de ces "Fan Zones" était une des conditions que l'UEFA a imposé au comité organisateur de l'Euro pour permettre aux supporters de vivre les matchs devant un écran géant et de profiter ainsi de la ferveur et de l'ambiance des matchs.


Des Fan Zones



Ces espaces fermés situés en centre-ville sont accessibles gratuitement après passage du contrôle d'accès (contrôle visuel avec ouverture des sacs, palpation de sécurité...). La sécurité y est assurée en partie par des organismes privés.

Les plus grandes "Fan Zones" ont été mises en place dans toutes les villes hôtes de matchs (Paris, Saint-Denis, Lille, Lens, Lyon, Saint-Etienne, Toulouse, Bordeaux, Nice, Marseille) mais d'autres villes n'ayant pas accueilli de match ont également mis en place des "Fan Zones" permettant ainsi à leurs habitants de venir vivre ensemble les émotions que le football, sport populaire s'il en est, fait toujours naître. Au regard du parcours de l'équipe de France, ces "Fan Zones" sont devenues des endroits de communion entre le pays et ses "bleus".




Pour la demi-finale Allemagne-France, la ville de Caen a proposé une "Fan Zone" dans l'enceinte du Château permettant à 6 500 personnes de toutes générations de venir partager ce moment historique où nos "bleus" battaient la "Mannschaft", moment unique depuis 1958 pour un match de compétition. Le succès de ces "Fan Zones" est aussi très certainement dû au fait que leur accès est gratuit !

Et Ouistreham dans tout cela ?


Le journal TENDANCE OUEST avait projeté de créer un évènement marketing autour de cet évènement planétaire, celui où nos "bleus" se retrouveraient en finale ce dimanche face au Portugal et à son "messie" CR7, Cristiano Ronaldo avec son N° 7 pour les profanes. Romain Bail, ayant eu connaissance de ce projet, a proposé que notre ville soit retenue et qu'une "Fan Zone" soit mise en place sur la plage. Super ! Ouistreham aura sa "Fan Zone" pouvant recevoir des milliers de personnes avec un écran de 15 m². La rédaction du Petit Bédouin, avant de partir en vacances, entamait un article pour se féliciter de cette décision permettant aux Ouistrehamais et aux touristes de voir le match sur la plage dans une ambiance festive et détendue. Vous voyez on est objectif !

Mais 
patatra ... Le naturel de Bail revient au galop. Depuis 3 jours, dans les médias, sur les réseaux sociaux, Bail communique jusqu'à saturation en balançant du JE, et encore du JE, ... Romain Bail ne peut rimer avec humble, simple, populaire. Bref, si le football est un sport très prisé nationalement, le Romain voit dans la retransmission du match l'occasion de briller. De plus il va cliver l'assistance car il a envoyé un courrier signé de sa main en qualité de maire et de vice-président de Caen la mer, proposant des places VIP pour cette "Fan Zone" pour la modique somme de 400 € pour 4 personnes et 500 € pour 6 personnes. Tarif dégressif dû à ses qualités commerciales !




Pour ces modiques sommes, les "VIP" auront-ils droit à un accueil privilégié avec mesdames Lise Nicole, Isabelle Muller et d'autres vraisemblablement ... et messieurs Poilpot (qui commentera peut-être le match?) et "Bobby", le roi de la plage en costume blanc ? Ensuite, sur un sable lavé, tamisé, préalablement nivelé à souhait, nous imaginons qu'ils pourront se mettre sur des transats (les chiliennes recyclées brodées du merveilleux soleil si caractéristique de Riva bellaaaaaaaaaaa peut-être !) avec une coupe de champagne pendant le match ! Le BBB quoi ! Bling Bling Baillien si cher à certaines nostalgiques des charmes d'antan ! Que voulez vous l'âge est là !

Pour notre part au Petit Bédouin, on regardera le match entre amis, en famille, avec nos associations et nous serons enthousiastes pour soutenir et supporter en toute simplicité les "bleus" !