01 avril 2016

Parkings payant et "Big Brother" à Ouistreham *

Non, habitants de Ouistreham, ce n'est pas un poisson d'avril ! Oui nous y sommes !  La mise en application des parkings payants sur le territoire de la commune est effective !


Parking payant le 1er avril en fin de matinée et jour de marché !
Une réponse claire des Ouistrehamais : le vide abyssal !


Un recours déposé au Tribunal Administratif


Nous vous rappelons que l'association "Les Amis du Petit Bédouin" (ALPB pour les intimes), ainsi qu'une quinzaine de particuliers et deux élus de l'opposition municipale, ont déposé un recours auprès du Tribunal Administratif de Caen contre ce stationnement payant. Nous attendons le jugement au regard du droit et des jurisprudences. Aussi nous vous conseillons, comme il l'a été proposé lors de l'assemblée générale de ALPB en date du 30/03/2016, de garder vos tickets de paiement, au moins jusqu'à la date de la décision du juge. Si le jugement est favorable aux requérants alors les sommes indument payées pourraient alors faire l'objet d'une demande de remboursement auprès du prestataire de service, la société INDIGO.

La confidentialité bafouée

En attendant ce jugement, nombre d'habitants de Ouistreham, riverains des zones payantes, ont fait une demande auprès de la société INDIGO pour obtenir un badge à coller sur leur pare-brise afin de bénéficier d'une exonération du paiement pour un véhicule par foyer, comme le prévoit la procédure. Toutefois, quelle n'a été la surprise des demandeurs lorsque ceux-ci ont découvert que leur adresse personnelle figurait en toutes lettres sur le badge à afficher sur le pare-brise du véhicule. Interpellée, la société INDIGO a renvoyé la responsabilité de cette décision sur la mairie de Ouistreham en indiquant que c'était une demande du Maire.
La Commission Nationale Informatique et Liberté (CNIL) a été saisie et a confirmé oralement la non conformité d'une telle mesure au regard du droit individuel sur la confidentialité des informations personnelles.  L'adresse personnelle ne peut être diffusée, communiquée ou publiée.

Cette nouvelle affaire ouistrehamaise, on peut même dire "baillesque", a fait les titres du quotidien "Ouest France" dans son édition de ce jour.

Edition Ouest-France du 1/04/2016 (Page Ouistreham)

L'ensemble de la procédure ainsi que les tarifs appliqués figurent sur le site de la Mairie de Ouistreham:
http://ouistreham-rivabella.fr/mairie/vivre-a-ouistreham/stationnements-payants/


Une nouvelle fois les élus de notre commune, le maire en tête et son maire adjoint en charge de ce dossier, montrent une incompétence inqualifiable et font fi des droits et des garanties des administrés en imposant la divulgation des adresses personnelles des habitants de Ouistreham.