12 juillet 2017

Hissez le phoque !

Un phoque sur "the plage to be"



http://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/ouistreham-un-phoque-sur-la-plage-la-baignade-interdite-5127953

Les phoques sont nombreux à rejoindre le sable pour se reposer avant de reprendre la mer. La plupart n’ont pas besoin d’aide, juste de repos. Ce fut le cas à Ouistreham mardi 11 juillet dernier.  « Par précaution », explique Romain Bail, le pavillon rouge a été dressé et la baignade interdite. Pour deux raisons dit-il encore : « Le phoque est un animal sauvage. Avec la présence d’un jeune public, on ne sait jamais ». La Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) a donné l’alerte auprès des baigneurs. Et les services compétents ont pris l'animal en charge. 

Quelle attitude observer ?


Quelle attitude observer lorsque l’on découvre un mammifère marin mort ou vivant sur les côtes ? Surtout il ne faut pas intervenir, ne pas le toucher en raison des risques sanitaires, mais contacter le Réseau national d’échouages. Les mammifères marins peuvent être porteurs de germes qui se transmettent à l’être humain notamment porteurs de mycoplasmes, qui peuvent provoquer la gangrène. Et les jeunes peuvent transmettre la brucellose, qui peut causer des complications sévères. Ainsi, il est préconisé de se tenir à une distance de 50 mètres des animaux lorsqu’il sont sur la plage. Lorsqu’un animal est signalé dans l’eau, il est recommandé aux baigneurs d’en sortir. Parallèlement, les personnes qui s’approcheraient trop près des phoques pourront être verbalisés, en vertu d’un arrêté du 1er juillet 2011, car "les phoques restent des animaux protégés".


Allez arrêtez de "phocaliser", hissez le phoque avant de le remettre à la "bail-le" ! Incorrigibles les bédouins et vous avez échappé au pire !