31 mars 2018

Coupes budgétaires : les associations au régime sec !

Lors du Conseil municipal du 26 mars 2018 le budget primitif 2018 de la commune a été voté dans un climat houleux. Les pongistes sont venus exprimer leur mécontentement face à la baisse des subventions. Nous vous proposons d'analyser finement ce qu’il en est réellement des dotations affectées aux associations.


La culture, les loisirs et le jumelage



L'ensemble "musique et le chant" obtient 7530 €. L’an dernier la subvention atteignait 9700 € soit une diminution de 22 % ! Aïe, le maire a affirmé que la baisse n’était que de 5 %. Alors ça commence mal. Qu’en pensez-vous Madame Miralles ? Pour mémoire cette baisse avait atteint plus de 52 % entre 2013 et 2015 ! Chanteurs et musiciens c'est de plus en plus la dégringolade ! Ayons une petite pensée émue pour la fanfare Michel Cabieu disparue depuis 2 ans !



L'ensemble "Théâtre" perd 5 % de ses subventions (3800 € contre 4000€ en 2017).


Les loisirs : sombre avenir pour ces activités avec une perte globale de 17 % entre 2017 et 2018 ! Toutes les associations de cette rubrique sont à la peine. Bric Art Brac après avoir eu le vent en poupe au début du mandat (15 € en 2014 à 2000 € en 2015) s’effondre de 76 % (800€ en 2017 à 190€ en 2018 !). Suivent avec la même pente, le club photo (-55%), les Nymphéas (-98 %) avec une subvention de 200 € qui passe à 5€, le cinéma le Cabieu qui voit sa subvention baisser d’un quart passant de 7500€ à 5700€ (17200 € en 2014!) . Il est cependant envisagé de construire une 2eme salle pour ce cinéma. Espérons que ce n'est pas qu'une promesse. Passeurs de livres, arts plastiques… sont également en régression mais de façon plus modeste (5%). Notons que la subvention de 2000€ accordée aux amis d’Yvonne Guégan pour une animation sur la plage n’est pas renouvelée et qu’une nouvelle association « les dames de la côte » se voient attribuer 500€. 


Quelques remarques sur le poste loisirs : 
  •  2000 € ont été accordés aux amis d’Yvonne Guégan pour un spectacle de 2 h sur la plage en 2017 et c'est 25% de plus que la subvention accordée aux arts plastiques qui accueillent des dizaines de Ouistrehamais toutes les semaines ! Monsieur le Maire ne doit pas aimer cette activité puisque sous son mandat elle a été divisée par deux entre 2014 et  2018 !  
  • Une autre caractéristique de ce budget loisirs c'est que depuis 2 ans l'association de Karine Saporta "La Mue" empoche 68 % des subventions de ce poste loisirs avec 19 000 € en 2018 et 20 000€ en 2017 ! C'est une association de Cairon ! Ce n'est pas du dansoir que nous parlons!  https://www.lamue-karinesaporta.com



Passons aux jumelages ! La tasse de thé de Mister Bail ! Ils reçoivent 180 € au lieu de 15 000 € l'an passé ! Effet anniversaire parait-il !

Madame Miralles nous aurions aimé vous entendre dire la vérité au conseil municipal ! -5% de baisse des subventions dans votre champ de compétence ?  Faux ! C’est 49 % de baisse si on vous attribue les jumelages (77 560 € de subvention totale en 2017 à 39 720 € en 2018 !). Sans les jumelages là encore nous constatons une baisse de 17% pour l’ensemble culture et loisirs qui passe de 47 560 € à 39 360 € ! Si maintenant nous comparons le budget de 2015 à celui de 2018 (sans le cadeau scandaleux que vous faite à l'association "la Mue") vous avez cautionné Madame Miralles une baisse du budget des associations ouistrehamaises dont vous avez la responsabilité de 60% ! On se souviendra de vous et de votre laxisme ! 

Enfance, jeunesse, coopératives scolaires






Globalement le budget « Enfance et jeunesse » ne baisse que de 6 %. Anim’jeunes passe de 335 000€ à 295 000€ et la crèche de 78 000 € à 93 000€ ! Quant aux coopératives scolaires elles vont recevoir une subvention stable de l’ordre de 14 000€. La subvention pour les déplacements en Europe baisse, elle, de 13 % passant de 6540 € à 5700€. 

Humanitaire et social




Ce poste subit une baisse globale de 6 % soit une baisse de 265 € entre ces deux dernières années. Mais allons plus loin avec l’historique des subventions aux associations caritatives ouistrehamaises : En 2015, 10 000€ étaient versés à trois associations caritatives, Le secours libre, Entraide et Solidarité et Coup de main et en 2018 cette somme est passée à 3 800 € pour 2 associations soit une baisse de 62 % en 3 ans ! Le nombre de personnes aidées sur la commune aurait-il baissé drastiquement ? Les plus démunis seraient-ils sans intérêt ? Madame Muller de Shongor qu'en dites-vous ?

Associations patriotiques et divers

Les montants attribués à ces associations sont faibles (605 € en 2017) mais nous notons cependant une baisse de 9 %.

La baisse du poste "divers" entre 2017 et 2018 est spectaculaire : - 61 % soit -34 580€ ! On nous a dit que c’était en raison des œuvres sociales du personnel communal. Le montant est semble-t-il lié au nombre de départ en retraite. On veut bien le croire mais sans ce poste la baisse est malgré tout de 3 %.    

Quant à nos héros de la S.N.S.M. ils subissent une baisse de 13 % ! Une honte dans une ville portuaire et station balnéaire ! 




Associations sportives




Les associations sportives totalisent, en 2018, le quart des subventions aux associations. Elles baissent globalement de près de 13 % entre 2017 et 2018 et non de 5 % comme le maire l’a annoncé en Conseil municipal. Trente et une associations sportives sont éligibles à des subventions sur la commune dont 8 pour 5€ symboliques.
Deux associations ont une subvention en hausse, le tennis (avec près de 20 000€ soit +30%) et le badminton qui retrouve sa subvention de 2015 (500€) après un gros creux de vague. Pour le tennis on parle en ville de l'effet "POILPOT", le roi du tennis !   
Toutes les autres associations assument des baisses de 5 à 100% : la SRCO passe de 8000€ à 90 €, OCEAN (-5%), veloclub (-13%), basket (-15%), judo (-33%), le foot (-5%), marche et yoga (-10%), twirling (-4%), danse (-6%), …



Qu’en est-il des pongistes venus au conseil municipal se plaindre de leur sort ? Eh bien ils sont au régime sec depuis longtemps alors que leurs résultats sont spectaculaires. « L’amicale pongiste un petit club qui monte » titrait Ouest France en janvier 2016 ! Mais leur subvention, elle, elle descend ! En 2014 elle atteignait 11 250€. Elle a fondu en 2015 de 56 % avec 5000€. Mais c’était encore trop pour Monsieur Bail qui la faisait passer à 3200 € en 2016 et 2017. En 2018 elle enregistre une nouvelle baisse de 6% avec une subvention de 3000€ !  On comprend leur colère !  



Les rédacteurs de LPB sont désolés pour ce texte long, technique et fastidieux mais nécessaire à l'information générale des Ouistrehamais. Nous aurions aimé trouver une logique à ces budgets mais elle est dans un épais brouillard qui laisse place à l'interprétation. En tout état de cause la baisse totale est voisine de 15% et supérieure à 10 % si on enlève les effets yoyo de quelques associations comme le COS (œuvres sociales des employés municipaux, …). Le climat dans les associations serait sans doute plus apaisé face aux baisses des subventions si les choses étaient plus claires et si le maire et ses colistiers ne narguaient pas la population avec des réceptions à l'Ambassade de Grande Bretagne à plus de 10 000 € ou avec des repas raffinés dans un grand restaurant parisien sur les deniers publics.