17 janvier 2018

#balancetonmusee

Un "nébuleux projet"

Les congés hivernaux sont toujours propices à la lecture et au cours de la période des fêtes quelques publications ont attiré notre attention. Tout d'abord un article consacré à l'avancée du projet de mémorial britannique de Ver sur Mer avec la somme promise de 20 millions de livres de la part du Normandy Mémorial Trust...


Ouest France 3/01/2018.

... avec une phrase lapidaire, mais vacharde: "De quoi faire rêver Ouistreham englué dans un nébuleux projet de centre franco-britannique". Quelle jolie formule de la part d'un journaliste qui visiblement est bien renseigné sur le sujet.

Vœux présomptueux ?


Dans ses vœux le maire annonce l'aboutissement du CRFB en fin 2019... Le mot "fin" nous l'aurions plutôt placé ailleurs, ou plutôt nous l'espérons ...!

7000 cartons de vœux ont été imprimés 
et portés à domicile par les employés municipaux !
Nouvelle gabegie !

Un centre nébuleux les pieds dans l'eau


 
Dans un tweet le 19 décembre la ville annonce la mise en place progressive du Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) dont nous vous avions parlé à plusieurs reprises et notamment au mois de mars.(lien). Depuis cet article le site dédié par la mairie au CRFB a été avancé vers la mer pour venir se coller à la limite fixée par la loi littoral !


Les cartes de ce PPRL (lien) présentées sur le site de la préfecture du Calvados pour une élévation de 20 cm du niveau marin montrent la pénétration de la mer à l'aplomb même du terrain prévu pour le fameux centre. Alors que dire pour une élévation de 60 cm du niveau marin... carte oblige !

Lien vers la carte.


Liberté 28/12/2017

Dans le journal "Liberté" du jeudi 28 décembre, un article consacré au "Réseau d'observation du littoral normand et picard(ROLNP) (lien) précise qu' "Avec les phénomènes d'érosion et l'élévation du niveau de la mer estimé à près d'un mètre d'ici à 2100 il n'y a pas d'autre solution selon les scientifiques que de déplacer les biens et les services qui se trouvent dans les zones à risques". Nous adhérerons totalement à cette logique. Rendre ces zones inconstructibles pour ne pas à avoir à réparer les dégâts ! 

Un fameux spectacle en début d'année 


Une tempête hivernale nous a offert de magnifiques images du poste de secours, une fois encore les pieds dans l'eau. 





3/01/2018

Rappelons que la zone prévue pour l'implantation du bijou "bail-lesque" à 15 millions d'euros (au minimum) ne se trouve qu'à quelques mètres de la mer et sans aucune protection.