27 juin 2014

Les feux de la Saint-Jean


La tradition revient à Ouistreham avec les feux de la Saint-Jean !

Photo : feu de la saint jean place de la mairie

Un peu d'histoire : La fête de la Saint-Jean


"Fête païenne avant la naissance du Christ, la fête de la Saint-Jean est un rituel destiné à la bénédiction des moissons. C'est à la fois la fête de la fertilité et de l'abondance et celle du solstice d'été un peu partout dans le monde. On se rassemble en érigeant de grands feux purificateurs qui symbolisent la lumière qu'apporte l'été.


C'est le christianisme qui récupéra cette fête une centaine d'années environ après l'exécution du prophète Jean le baptiste, afin de commémorer sa nativité. Depuis, on célèbre la fête de Jean le baptiste en ce jour du solstice d'été. Pour le christianisme, cette récupération marquait l'opportunité d'en finir avec le paganisme sans pour autant priver le peuple d'une célébration qui prenait tout son sens pour lui. 


En France, la nuit de la Saint-Jean devint rapidement un symbole de grâce divine et de surnaturel. Longtemps, dans la nuit du 23 au 24 juin, c'était le roi de France lui-même qui allumait le célèbre feu de la Saint-Jean. Certains rituels s'y greffaient, tels que de conserver les cendres de ces feux, réputés pour préserver de la foudre et des orages et protéger les animaux. Souvent, on épandait ces cendres dans les sols à ensemencer car ils constituaient des engrais efficaces. Enfin, les amoureux étaient encouragés à sauter par-dessus le feu de la Saint-Jean afin que cet acte extraordinaire garantisse chaque année la flamme de leur amour. 


Plus tard, après la conquête de la Nouvelle-France, les Français importèrent cette fête en Amérique et on la célébra dès 1636. C'est en 1834 que la Saint-Jean devint un véritable symbole de nationalisme pour les francophones du Canada. Dans la province de Québec, la Saint-Jean représente aujourd'hui la grande célébration de l'identité distincte des Québécois. Des parades et défilés, des activités dans les rues, des spectacles en plein air et des feux de joie se déroulent partout au cœur de la province et les drapeaux fleurdelisés montrent fièrement leurs couleurs… 


Notons enfin que ces manifestations nationalistes par le biais de la fête de la Saint-Jean trouvent également écho dans certaines villes de Belgique, d'Espagne, de France et du Portugal, entre autres" . 


Cette fête représente peut-être à Ouistreham le flambeau d'une revendication identitaire... Laquelle ?